Coopération économique : Abidjan et Dakar s’engagent à accroître le volume de leurs échanges commerciaux





cooperation-economique-abidjan-et-dakar-sengagent-a-accroitre-le-volume-de-leurs-echanges-commerciaux

Diomaye Faye et Alassane Ouattara ont pris d'importantes décisions de collaboration entre la Côte d'Ivoire et le Sénégal



À la faveur de sa visite d'amitié et de travail en Côte d'Ivoire, le mardi 07 mai 2024, le nouveau Président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye et le Président ivoirien, Alassane Ouattara, se sont accordés sur la nécessité d’accroître le volume de leurs échanges commerciaux et de mutualiser les connaissances, les efforts et les stratégies pour tirer le meilleur profit des ressources économiques.

« Nous avons souhaité que nos ministres fassent plus d'effort pour essayer de faire croître, de manière plus forte, le commerce entre nos deux pays. C'est vrai qu'il y a une légère augmentation, mais je crois que ce n'est pas à la dimension de nos secteurs privés. Je sais que nous pouvons faire plus », a insisté Alassane Ouattara, au Palais présidentiel à Abidjan-Plateau.

Pour lui, les deux pays ont « beaucoup de choses à échanger ».  « Nous sommes optimistes parce qu’avec les découvertes qui viennent d'être faites au Sénégal dans le domaine du gaz et en Côte d'Ivoire dans les domaines du gaz, du pétrole et de l'or, ce sont des économies qui, dans deux ou trois ans, auront des taux de croissance à deux chiffres et cela nous permettra donc d'améliorer le quotidien de nos concitoyens dans les deux pays ». Ce, en mettant l'accent sur le social, sur la jeunesse. « C'est ce que nous faisons en Côte d'Ivoire et c’est ce qui a permis de réduire de manière importante le taux de pauvreté au cours des dix dernières années », a-t-il souligné.

« Nous pouvons encore faire plus, notamment dans des secteurs prioritaires tels que le secteur de l'agriculture avec le développement des coopératives en Côte d'Ivoire dont nous voulons largement nous inspirer et dans bien d'autres domaines comme ceux de l'élevage, de la défense, de la sécurité, de l'éducation et de l'énergie », a renchéri Bassirou Diomaye Faye.

À l’en croire, les découvertes faites au Sénégal et en Côte d’Ivoire sont « une opportunité historique pour les deux peuples, pour les deux gouvernements de mutualiser les connaissances, les efforts et les stratégies pour tirer le meilleur profit de ces ressources ».

« Sur le plan de la croissance économique, ensemble nous pouvons exploiter beaucoup de potentialités qui existent dans les deux pays et renforcer cette coopération économique et commerciale que nous avons tout le temps entretenue, mais qui doit, avec chaque régime qui vient dans nos pays, connaître une certaine croissance toujours plus accrue et une synergie entre nos capacités comme je le souhaite et comme il en a toujours été avec un niveau toujours plus appréciable », a fait savoir le Président sénégalais.

Il est sûr, a-t-il ajouté, « que nous pouvons également faire face à de nombreux défis, y compris ceux qui sont liés au contexte de crise économique mondiale que nous sommes en train de vivre ».

Source : GOUV.CI  

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Affaire trafic de cocaïne: Voici comment le Colombien a coulé ses coaccusés

Liberté sous condition refusée : bis repetita pour Gbagbo !