Pour son retour, Guillaume Soro entend poursuivre ses entretiens téléphoniques avec le président Ouattara





pour-son-retour-guillaume-soro-entend-poursuivre-ses-entretiens-telephoniques-avec-le-president-ouattara

Malgré l’impasse, Guillaume Soro toujours confiant quant à son retour en Côte d’Ivoire



En exil depuis 2019, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, entend poursuivre ses conversations téléphoniques avec le président ivoirien, Alassane Ouattara en vue d’éviter au pays l’impasse, mais aussi pour faciliter son retour.

« Je suis convaincu qu’un dialogue ouvert, constructif et sans apriori, est l'unique voie pour éviter à notre pays l’impasse. C'est dans cette optique que j’entends poursuivre mes entretiens téléphoniques avec le président Alassane Ouattara, dont j’ai eu l’initiative au mois de mars dernier », a publié mercredi 8 mai 2024, l’ancien Premier ministre sur son compte X, à l’occasion de la célébration de son anniversaire.

Pour l’ex-proche du chef de l’Etat, l’intérêt supérieur de la nation qui est au-dessus de tout, n’offre aucune autre option, assurant qu’aucun soubresaut, ne le fera dévier de cette trajectoire.

« L’intérêt supérieur de la nation qui est au-dessus de nos personnes, n’offre aucune autre option. Nous avons tous l’obligation de travailler pour la paix et pour l’apaisement. Après quelques jours de repos, je m’y consacrerai », a assuré l’ancien chef de la rébellion ivoirienne, conscient « qu’il faudra faire face à des poches de résistance ». Mais avec détermination, il y arrivera, a-t-il ajouté, confiant.

L’ancien ministre de la Communication, en rupture de ban avec le pouvoir d’Abidjan, est parti en exil en 2019. Après près de cinq ans de rupture de relations avec les autorités ivoiriennes, Guillaume Soro et son ancien mentor, le président Alassane Ouattara, se sont parlé au téléphone, début avril.

Des échanges qui apparaissent comme un signe annonciateur d’un probable retour au pays de l’ancien leader de la Fédération estudiantine de Côte d’Ivoire.

Moins d’un mois après ses échanges avec le chef de l’Etat, Guillaume Soro dit faire le constat que du côté du parti au pouvoir, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), l’on pose des préalables à son retour.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

"La CEI est prête pour organiser le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020", rassure Ibrahime Coulibaly Kuibiert

Chan 2023 : les Eléphants de Côte d'Ivoire connaissent désormais leurs adversaires