Education nationale : les enseignants ont entamé une grève de trois jours





education-nationale-les-enseignants-ont-entame-une-greve-de-trois-jours

Dans cette école de Bangolo, les salles de classe sont restées fermées du fait de la grève des enseignants



Les enseignants ivoiriens du primaire ont entamé, depuis ce lundi 13 mai 2024, une grève de 3 jours, selon les informations qui circulent sur plateformes du secteur éducation-formation. Cet arrêt de travail est l’initiative de l'Alliance des syndicats d’action du primaire de Côte d'Ivoire (ASAP-CI) qui informe que ce mouvement est reconductible si le chapelet de revendications n’est pas satisfait. Cette alliance syndicale appelle au boycott des compositions et des examens de fin d'année.

A l’école primaire publique Jean Delafosse des 220 logements où nous avons fait un tour, nous avons trouvé des élèves qui nous ont confirmé que les salles de classe sont ouvertes mais il n’y a pas d’enseignants. Des images en provenance de la région du Guémon, montrent un établissement de Bangolo dont les classes sont restées hermétiquement fermées depuis ce lundi 13 mai 2024.

L’ASAPCI, au cours d’une assemblée générale, tenue le 27 avril 2024, avait égrené ses revendications par la voix de son porte-parole, Bertoni Kouamé. Ce dernier avait cité entre autre l’octroi d’une prime d’incitation aux enseignants de Côte d’Ivoire, le règlement définitif de la question des instituteurs adjoints, la création de l’administration scolaire, la suppression des cours de mercredi, l’augmentation des primes liées aux examens scolaires et la rémunération de la surveillance, le reversement des salaires suspendus pour faits de grève en mai 2019 et janvier-février 2020, etc.

Sonia FÊTÈ

En lecture en ce moment

Situation socio-politique : le Pr Bamba Moriféré se prononce et accuse Ouattara de haute trahison

Afrique du Sud: Zuma obtient le réexamen de sa condamnation, ses soutiens rassemblés