Gestion intégrée des ressources en eau : Laurent Tchagba présente la vision de la Côte d’Ivoire





gestion-integree-des-ressources-en-eau-laurent-tchagba-presente-la-vision-de-la-cote-divoire

Le ministre Laurent Tchagba entend tisser des partenariats solides pour le secteur de l'eau et de l'assainissement en côte d'Ivoire



Le ministre ivoirien des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba, dans une déclaration pays lue le mardi 21 mai 2024, au cours de la session ministérielle de la 10ème édition du Forum mondial de l’eau à Bali en Indonésie, a partagé la vision du président de la République, Alassane Ouattara, en matière de Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE)

« Il s'agit d'une Côte d’Ivoire où les ressources en eau sont utilisées et gérées de manière équitable et viable pour le développement socio-économique et la coopération sous régionale dans un environnement de développement durable,  où chaque personne a accès à l’eau saine pour tous les usages et à un assainissement adéquat », a-t-il déclaré, selon le communiqué dont pressecotedivoire.ci a reçu copie.

Laurent Tchagba a invité tous les acteurs du secteur de l'eau en Côte d'Ivoire a appliquer les dispositions juridiques, réglementaire et institutionnelles prévues par le code de l’eau promulgué en novembre 2023, pour la réalisation de cette vision. Pour une bonne gestion des ressources en eau, la Côte d’Ivoire a mis en place plusieurs stratégies que sont : le programme social du gouvernement « Eau pour tous »,  le programme de renforcement « Eau et Genre », le renforcement et l’extension du réseau d’eau potable d’Abidjan,  le programme d’optimisation de l’utilisation des ressources en eau, la continuité et l’amélioration de la fourniture d’eau potable en milieu rural, la maintenance préventive des installations et ouvrages hydrauliques.

Le document indique qu’il a relevé que plusieurs défis et perspectives se présentent à tous les acteurs, aussi bien au gestionnaire qu’aux usagers des ressources en eau, pour la mise en œuvre de la GIRE à travers des actions prioritaires que sont : la connaissance, la protection, la mobilisation et une gestion durable des ressources en eau, le renforcement de la gouvernance à travers la coopération et la gestion concertée des organismes et agences de bassin.

Concernant l’assainissement, Laurent Tchagba a présenté tous les efforts faits par l'Etat de Côte d’Ivoire pour le secteur. Il a confié que la Côte d’Ivoire vise un meilleur accès au service de base d’assainissement pour tous, à l’horizon 2030. Pour cela, le pays a pris l’engagement de développer des actions qui s’articulent autour des axes prioritaires à savoir la valorisation des sous-produits de l’assainissement non collectifs, l’accélération du taux de traitement des boues de vidange par l’innovation technologique, la transformation du secteur en pourvoyeur d’emplois et d’affaires.

Après la session ministérielle, il a  accordé une audience au ministre égyptien en charge de l'eau dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale.

Le communiqué conclut que les résultats attendus de cette mission qui prendra fin le samedi 25 mai 2024, restent la mobilisation de financements, le partage d’expériences et l’appropriation de nouvelles orientations dans le secteur des ressources en eau.

Solange ARALAMON


En lecture en ce moment

Le tournoi Cam Tchin-Tchin délocalisé à Treichville : Voici les raisons

Alpha Blondy se déchaine encore contre la classe politique ivoirienne : « On dirait qu’ils ont besoin de s’humilier pour exister »