Fête des mères 2024: le maire de Koumassi offre des cadeaux à 3000 femmes





fete-des-meres-2024-le-maire-de-koumassi-offre-des-cadeaux-a-3000-femmes

Le Maire de Koumassi, Narcisse Balley, entouré des femmes heureuses de recevoir des cadeaux à l'occasion de la fête des mères 2024



Dans la ferveur de la  célébration de la fête des mères, le maire de Koumassi, Narcisse Toussaint Balley, a offert des cadeaux à 3000 femmes, le samedi 25 mai 2024, à l’Esplanade de l’hôtel communal de ladite commune.

« Les femmes jouent un rôle crucial dans la vie des hommes. Les femmes sont avec nous. Nous sommes avec les femmes. Et c’est avec les femmes que nous allons pouvoir réussir la mission qui nous a été confiée par le conseil municipal. C’est pour cela que je suis joyeux aujourd’hui et très heureux d’aider et de célébrer les femmes de Koumassi », a déclaré Narcisse Balley qui est à sa première célébration des fêtes des mères en tant que maire de la commune.

Il a rassuré les femmes et les populations que tous les engagements qui ont été pris par son prédécesseur seront respectés. « Je voudrais profiter de l’occasion pour vous dire merci pour votre écoute attentive. Et vous dire que nous sommes ensemble pour faire le chemin. Nous allons nous inscrire dans la continuité du précédent maire Cissé Ibrahima Bacongo », a-t-il renchéri.

Au nom des mamans de Koumassi, Adjo Marie Ebonon a traduit sa profonde gratitude au maire et aux conseillers municipaux. « Aujourd’hui, plus que jamais, nous sommes reconnaissantes aux soutiens continus que vous accordez aux femmes à travers vos actions et vos engagements », a-t-elle soutenu.

Cette célébration a été marquée par la présence du député de Koumassi Sangaré Yacouba, de plusieurs conseillers municipaux, des chefs coutumiers et de l’inviter spécial, Mme Lydie Duchon, 2e adjointe au maire de saint- Cyr école ( France ), par ailleurs présidente l’associations des binationaux de France.

E.A

En lecture en ce moment

PDCI-RDA : un avocat membre du bureau politique plaide pour le report des élections locales

Coupures intempestives de l'électricité : À qui la faute ?