« Et si vous traversez, vous ne reviendrez plus », l’échange très tendu entre Samuel Eto’o et le sélectionneur Marc Brys





et-si-vous-traversez-vous-ne-reviendrez-plus-lechange-tres-tendu-entre-samuel-etoo-et-le-selectionneur-marc-brys

Tension entre Samuel Eto'o et Marc Brys, le nouveau sélectionneur du Cameroun.



La tension est montée entre Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Marc Brys, nouvel sélectionneur belge des Lions Indomptables nommé par le gouvernement, au cours d'une séance de travail à la Fécafoot comme le témoigne une vidéo d’une réunion en circulation ce mardi 28 mai 2024 qui a tourné à l’accrochage entre les deux hommes.

Dans la vidéo, d'une durée d'environ 3 minutes, filmée au téléphone portable, montre une discussion houleuse entre Samuel Eto'o et Marc Brys. Tout d'abord, les deux hommes se saluent, mais la situation dégénère quand Étienne Eto'o, conseiller technique du ministère des sports et de l'éducation physique, intervient. Samuel Eto'o, le somme de quitter son bureau. Et revient ensuite vers Marc Brys et l'invite à participer à une réunion mais le Belge lui met alors la main sur le bras. « Ne me touchez pas comme ça monsieur le sélectionneur », lâche Eto'o. « Pourquoi tu parles comme ça? », s'interroge le coach de 62 ans. « Je suis président monsieur », lui répond Eto’o. « Je suis entraîneur ici », rétorque Brys.

« Mais vous pensez que vous êtes dans quel pays monsieur? Je peux faire ça en Belgique? Vous pensez que je peux faire ça en Belgique », insiste  Eto’o. « Toi, non tu ne peux pas faire ça. Tu n’as jamais été entraîneur », lui rappelle Brys. « J’ai été entraîneur », se défend Eto’o. « Pour trois semaines », tacle Brys. « Oui et j’ai été un très très grand joueur », rétorque Eto’o. Le technicien belge, lui serre alors la main et lui dit: « Félicitations », avant de s’en aller. « Et si vous traversez, vous ne reviendrez plus », le prévient Eto’o, avant de demander à rassembler son comité exécutif.

 Daniel Bini

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Niger : le général Tchiani se déclare nouvel homme fort du pays, Bazoum refuse de démissionner

Après sa démission, Duncan "souhaite que la Côte d’Ivoire reste une terre de justice de paix et de progrès en ces temps de turbulence"