Pleurant son "père'', le yako et le don du ministre Guikahué





pleurant-son-pere-le-yako-et-le-don-du-ministre-guikahue

Le ministre Guikahué et sa famille ont dit yako à la famille Bédié



Le professeur Maurice Kakou Guikahué, ex-secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, a fait divers dons pour marquer sa solidarité à la famille éplorée et en souvenir de celui qui fut son patron et son maître au niveau politique. Il avait pour porte-parole, Me Honoré Attaby, membre de sa famille.

« Nous sommes une délégation de la famille du professeur Maurice Kakou Guikahué qui a été le dernier secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA aux côtés du président Henri Konan Bédié. C'est donc ce fils-là que nous accompagnons pour pleurer son "père". Je voudrais indiquer que la délégation qui l'accompagne est composée des chefs de canton de notre circonscription, des chefs de village, des cadres militants ou non militants du PDCI-RDA, de la présidente des femmes, des frères et sœurs du ministre Guikahué et de ses amis. A la tête de la délégation des chefs cantons, il y a l'honorable Noël Gnagno, chef du canton Pacolo dont est originaire le professeur Maurice Kakou Guikahué. C'est une délégation de 50 personnes », a-t-il relevé. Puis, de poursuivre : « Le ministre Guikahué a été très proche du président. Mais en dehors de cette relation professionnelle, s'est tissée une relation filiale de sorte que le président Bédié n'était plus seulement qu'un patron mais il était devenu un père pour lui. C'est donc ce père qui était le socle de sa vie politique que Dieu a rappelé à lui, dans sa souveraineté. C'est vrai, il était là, hier (Ndlr, mardi dernier), en tant que membre de la zone Zadi. Il est là aujourd'hui (Ndlr, hier) avec ses parents pour pleurer son "père", pour dire Yako à Mme Bédié, aux frères et sœurs du président, à ses enfants, au roi Atto Yapi 3 et yako à toute la famille éplorée. », a précisé Me Attaby.

Le professeur Maurice Kakou Guikahué a fait des dons divers en nature et en espèces. Il a donné un gros pagne pour enterrer son "père", un autre don important à l'endroit de Mme Bedié : un bœuf et 100 kg de riz Bété pour la nourriture du veuvage. « En pays Bété, quand vous perdez votre mari, vous devez préparer pendant une dizaine de jours avant ou après l'enterrement pour vos belles-sœurs », a indiqué le porte-parole de Guikahué.

Le ministre a donné la somme d'un million de francs « à notre maman pour ses larmes. En pays Bété, quand vous perdez votre maman, on vous rase les cheveux. Il ajoute un pagne pour attacher sa tête rasée. ».

La somme de 10 000 F pour le N'ziè, accompagné de 2 cartons de gin, la somme de 200 000 F aux sœurs du président Bédié, la somme de 200 000F et un pagne au doyen N'dri Yocoli. Aux enfants Bédié, la somme de 500 000 F, à Jean-Claude N'dri la somme de 100 000F et un pagne, 150 000F et un pagne pour Bédié Lambert, au roi nanan Atto Yapi 3 la somme de 50 000F; 50.000 F pour la population de Pèpressou et 50.000F au chef de village de Pèpressou, puis 50.000F pour Yapi Parfait. Tout pour un montant de 2, 360 millions F CFA.

JB KOUADIO

In Le Nouveau Réveil / Jeudi 30 Mai 2024 - N°6619

 

En lecture en ce moment

Hydrocarbure : le prix du litre du super sans plomb et du gasoil en hausse

Tourisme : Des « Ambassadeurs de voyage » offrent de nouvelles opportunités