Lutte contre la mortalité infantile : une nouvelle salle de mise en observation pour le village de Aka N’Guessankro (Bouaflé)





lutte-contre-la-mortalite-infantile-une-nouvelle-salle-de-mise-en-observation-pour-le-village-de-aka-nguessankro-bouafle

Marie José Assouhan (micro en main) et Paul Martz (à droite) préparent activement le Salon agrofood & plastprintpack West Africa et Afrik Embal



Désormais, les salles de mise en observation de la maternité et du dispensaire d’Aka-N’Guessankro ne seront plus dans les mêmes locaux. Grâce à un geste d’une grande portée sociale de la Compagnie ivoirienne de production d’électricité (CIPREL) et de la fondation ERANOVE, le centre de santé de ce village sitié dans le département de Bouaflé, dispose, depuis le mercredi 22 mai 2024, désormais d’une nouvelle salle d’observation. Avec la remise des clés du bâtiment, les patients des services du dispensaire et de la maternité ne se retrouveront plus dans les mêmes locaux.

Avant ce don, ces deux services partageaient leurs patients mis en observation dans la même salle. Ce qui a entrainé de nombreux cas de contagion (varicelle, tuberculose…) et de décès de nouveau-nés.

Les donateurs ne se sont pas arrêtés là. Ils ont également remis du matériel médical d’une valeur de 5 millions FCFA lors de la remise des clés qui a eu lieu en présence de MM. Eugène Zadi et Guy Marc Aka, respectivement président et secrétaire exécutif de la fondation Eranove. Portant ainsi leur contribution à 10 millions FCFA.

De nombreuses autorités locales et du secteur de la santé du le département de Bouaflé ont participé à cette cérémonie.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Bingerville : Problème de succession à Bregbo, des populations demandent l’intervention du préfet Vincent Toh Bi Irié

Can 2021 : le programme de ce lundi avec l'entrée en lice des Lions de la Teranga