Employabilité des étudiants en Côte d’Ivoire : la FESCI fait de nombreuses propositions à Alassane Ouattara





employabilite-des-etudiants-en-cote-divoire-la-fesci-fait-de-nombreuses-propositions-a-alassane-ouattara

Kambou Sié dit être préoccupé par l'employabilité des étudiants



Le Secrétaire général national de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), Kambou Sié, a fait des propositions au président Alassane Ouattara en ce qui concerne l’employabilité des jeunes étudiants de Côte d’Ivoire. C’était ce mardi 4 juin 2024 lors d’une conférence de presse qu’il a animée à l’Université Félix Houphouët-Boigny. 

Le Secrétaire général a plaidé auprès du chef de l’État afin qu’il consacre les 6 derniers mois de l’année 2024, à l’insertion dans le tissu social des 299 366 étudiants qui fréquentent les universités ivoiriennes. Son souhait est que le chef d’État qui prendra la parole dans les prochains jours, pense à ces milliers d’étudiants formés dans les universités de Côte d’Ivoire.

« On voudrait faire une doléance au président de la République qui va bientôt prendre la parole. Qu’il puisse dédier le reste de l’année à la jeunesse encore, surtout à la jeunesse estudiantine. Année de la jeunesse estudiantine dans quel sens ? Que le chef de l’Etat puisse véritablement créer des conditions qui permettront aux étudiants formés dans les universités de Côte d’Ivoire d’avoir accès à l’emploi », a-t-il plaidé.

Kambou Sié a également lancé un appel au ministre de la Jeunesse et de la Formation civique, Mamadou Touré. Il a souhaité que celui-ci soit leur porte-parole auprès du président de la République.

« Il y a certaines pratiques qu’on a demandé aux étudiants d’abandonner. Mais vous êtes d’accord avec moi que, comme on le dit en économie, quelqu’un qui a un niveau de vie donné, lorsqu’on lui demande de revenir à un autre niveau de vie inférieur, c’est difficile. Donc si rien n’est fait, vous convenez avec moi qu’on va revenir aux mêmes pratiques dans notre milieu », a expliqué Sié Kambou qui a dédié son mandat au retour des fondamentaux de la Fesci.

Aussi, propose-t-il que le président Ouattara favorise l’ouverture d’un guichet unique pour les étudiants qui souhaitent entreprendre. Et qu’il ouvre des recrutements spéciaux à la fonction publique, afin d’absorber le taux des étudiants en fin de cycle et qui sont à la recherche d’emploi.

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d'Ivoire : Alerte! L'assurance-vie de Guillaume Soro saisie par la justice française

Football/ Angleterre : le coach de West Harm n’est pas intéressé par Yaya Touré