Le bilan du 3e sommet des jeunes des 54 pays, jugé satisfaisant (Coordonnateur)





le-bilan-du-3e-sommet-des-jeunes-des-54-pays-juge-satisfaisant-coordonnateur

Le coordonnateur général des jeunes des 54 pays d’Afrique (G54 Afrique), Assim Saba (chapeau) avec des jeunes qui ont reçu des attestations de remerciement vendredi 7 juin 2024 au district d'Abidjan



Le coordonnateur général du 3e sommet panafricain des jeunes des 54 pays d’Afrique (G54 Afrique), Assim Saba, a jugé satisfaisant le bilan de l’événement au titre de l’année 2024, lors de sa clôture au district d’Abidjan.

Intervenant vendredi 7 juin 2024, le coordonnateur général a relevé, entre autres, la déclaration des délégués de jeunesse les engageant à promouvoir la ZLECAf en tant qu’outil de développement économique et de création d’emplois pour les jeunes.

En outre, il a cité la promesse de tous les délégués de participer à l’atteinte des objectifs de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) dans la promotion du développement durable en Afrique.

M. Assim Saba a également précisé que les délégués ont décidé de mettre en place un réseau panafricain de la société civile qui va travailler dans l’atteinte des objectifs de la ZLECAf et du MAEP.

Le 3ème sommet portant sur le thème “Un avenir panafricain inclusif : la ZLECAF et la MAEP au service de la jeunesse” a pour objectif de mettre en avant l’importance de l’intégration économique à travers la ZLECAF et la gouvernance démocratique grâce au MAEP.

Pendant quatre jours, des participants issus des pays d’Afrique ont eu des discussions approfondies sur les défis et les opportunités pour la jeunesse africaine. Ils ont adopté la Déclaration d’Abidjan et ont lancé une mobilisation pour la paix et la sécurité en Afrique.

Des panels ont été organisés sur différents thèmes, notamment “les opportunités pour les jeunes entrepreneurs”, “l’importance de la propriété intellectuelle”, “le rôle des médias dans la gouvernance”, “diversification des exportations ivoiriennes dans le cadre de la ZLECAF” et “l’engagement citoyen dans les négociations et la mise en œuvre de ce mécanisme”.

Des ateliers de réflexion ont également été organisés, offrant ainsi aux participants l’opportunité d’approfondir leurs connaissances et de formuler des recommandations concrètes.

Le G54 Afrique est une organisation panafricaine des jeunes de 54 pays d’Afrique qui a pour rôle d’accompagner des politiques publiques des Etats, des institutions de développement dans le cadre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

(AIP)

En lecture en ce moment

Division 3 : à la suite d’un choc en plein match, Otoufo Yao Sakiel Yayra, gardien de l'Alliance de l'Indénié, perd la vie

Littérature : Le journaliste Philippe Kouhon présente « Cela vient du cœur… », un livre sur Dominique Ouattara