Littérature : Brigith Gbadi montre à l’Afrique, « le bouchon à retirer »





litterature-brigith-gbadi-montre-a-lafrique-le-bouchon-a-retirer

L’auteure Brigith Gbadi en pleine dédicace de son oeuvre



L’auteure ivoirienne Brigith Gbadi a fait la présentation et la dédicace du tome 1 de son roman intitulé «  Yvette Kouadja ou le bouchon à retirer »,  le samedi 15 juin 2024 à la salle B de la conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’Ouest (CERAO) dans la commune de Cocody.

Editée par Le Lys Bleu Éditions, cette œuvre de 92 pages, imprimée en France, est, selon l’auteure, le début d’un rêve pour l’Afrique. « Je réfléchissais à comment donner des idées à notre dirigeants afin de sortir l’Afrique de toute cette souffrance qu’elle vit. Dans ce premier livre, je  décris un peu tout ce que nous vivons comme difficultés, toutes nos pratiques spirituelles qui bloquent l’avenir des personnes », a-t-elle expliqué.

Plusieurs sous thèmes tels que l’amitié, la femme, des jeunes qui ont des visions communes, sont traités dans l’ouvrage. A propos du titre, l’écrivaine explique que le bouchon à retirer, « ce sont tous les mensonges qui entourent nos vies ». À sa suite, Véronique Ossohou Koné qui s’est chargée de la préface de l’œuvre a encouragé l’auteure à continuer sur cette lancée tout en lui prodiguant des conseils.

 

Sonia FÊTÈ


En lecture en ce moment

Hommage au PM Hamed Bakayoko: Voici ce qui est prévu mercredi au stade Ebimpé

Attaque terroriste contre l’armée ivoirienne à Kafolo : la Côte d'Ivoire riposte