Côte d’Ivoire : après 15 ans d’attente, les victimes des déchets toxiques réclament leur indemnisation





cote-divoire-apres-15-ans-dattente-les-victimes-des-dechets-toxiques-reclament-leur-indemnisation

Les victimes des déchets toxiques, mobilisées pour que justice soit faite en leur faveur



Dans un communiqué dont pressecotedivoire.ci a reçu une copie, les victimes de déchets toxiques réclament leur indemnisation, suite au déversement des déchets de Vridi Canal, où le « Probo koala » a stationné pour vider sa cargaison. Ils ont exprimé leur colère à la presse, sur le site pollué de ladite commune, ce mercredi 26 juin 2024.

« Nous appelons tous nos camarades victimes des déchets toxiques qui n’ont pas encore reçu leur argent à se tenir prêts et à se mobiliser. Nous en avons assez de cette mascarade juridique. Nous refusons que certains utilisent les fonds des victimes de déchets toxiques pour régler leurs problèmes personnels ou politiques », a protesté le porte-parole des victimes des déchets toxiques, Souleymane Koné.

Selon le communiqué, ces victimes recommandent au ministère de la Justice de prendre toutes ses responsabilités afin de mettre les fonds à leur disposition. « Après 15 ans d’attente, nous ne voulons plus d’excuses ni de prisonniers, mais notre argent maintenant. Nous exigeons des actions immédiates pour que ces fonds soient mis à la disposition des victimes », a révélé M. Koné.

Allant plus loin, il a souligné que les victimes prendront leurs responsabilités par les moyens légaux pour réclamer leur argent à l’Assemblée nationale et partout où cela sera nécessaire. « L’heure est grave, nous appelons toutes les victimes à se tenir debout et prêtes. Nous envahirons le Plateau pour que notre argent soit mis à disposition dans les plus brefs délais », a-t-il indiqué.

« Tout décision qui ne va pas dans le sens de notre paiement et qui tente d’emprisonner des personnes pour régler des comptes sera dénoncée comme une forfaiture juridique. Nous appelons à la mobilisation générale de toutes les victimes, les 6000 qui n’ont pas reçu leur indemnisation à Abidjan et les 67000 engagées dans la procédure à l’extérieur », a soutenu le porte-parole des victimes des déchets toxiques.

 EA

 

En lecture en ce moment

Eliminatoires Can 2021: Niger-Côte d'Ivoire, le Onze entrant de Patrice Beaumelle

Fonctionnaires et agents de l’État : Désormais un régime de retraite complémentaire par capitalisation à leur profit