Candidat à la présidence de l’UVICOCI, Assalé Tiémoko appelle les maires à rendre l’Union plus innovante





candidat-a-la-presidence-de-luvicoci-assale-tiemoko-appelle-les-maires-a-rendre-lunion-plus-innovante


Candidat à la présidence de l’Union nationale des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), Assalé Tiémoko, appelle les maires à rendre l’organisation plus innovante, réactive et capable de mettre en œuvre des solutions bénéfiques pour eux.

Dans une lettre adressée aux maires dont l’AIP a reçu copie, mardi 02 juillet 2024, M. Assalé demande le soutien de ses pairs pour la renaissance de l’UVICOCI. Il les invite à prendre leur destin en main et à se réinventer.

« C’est ensemble que nous améliorerons nos conditions et gagnerons en respect en tant qu’interlocuteurs de l’État pour garantir à chacun une transition honorable après des années de loyaux services », indique-t-il dans la note.

S’appuyant sur la diversité des communes et des opinions politiques comme une richesse à promouvoir, Assalé Tiémoko juge « primordial » de maintenir l’UVICOCI « libre de toute influence partisane pour garantir l’unité et la cohésion ».

Il a aussi rappelé les combats qu’il a menés lors de la crise « contrôle financier », des « quotes-parts d’impôts partagés » bloquées pendant sept mois et des « accusations de malversations financières malencontreusement évoquées dans un rapport de l’assemblée nationale ».

Outre la candidature d’Assalé Tiémoko, celle du maire de Bouaké, Amadou Koné, est également annoncée pour l’élection prévue le 5 juillet à Yamoussoukro. Lors d’une conférence de presse organisée le 29 avril à Ivotel Plateau, la maire de Mayo, Laure Baflan – Donwahi avait annoncé sa candidature à la présidence de l’UVICOCI dont elle assure la 4e vice-présidence dans le bureau sortant.

(AIP)

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Meagui : Un prêtre s'écroule en pleine messe d'action de grâce et meurt

Secteur du transport : les taxis-compteurs reprennent le travail demain