En concert live inédit à l'espace Echo d'Afrik : Kamikaz pulvérise des sons zougloutiques





en-concert-live-inedit-a-lespace-echo-dafrik-kamikaz-pulverise-des-sons-zougloutiques

Kamikaz du zouglou en pleine prestation



Pour sa première sortie à l'espace culturel Echo d'Afrik sis à la Riviéra-Abatta, et malgré la pluie qui s’est abattue sur la capitale le samedi 6 juillet 2024, la nouvelle coqueluche de la musique ivoirienne, « Kamikaz du Zouglou » a fait montre de son talent artistique, pour le bonheur de ses nombreux fans qui ont effectué le déplacement.

Le précurseur du «Zouglou gospel », accompagné des membres de son orchestre, sous la houlette de la structure événementielle Global Prod, a lancé les hostilités aux environs de 2h du matin avec un titre langoureux, à la gloire de Dieu.

Face à un public acquis à sa cause, l'enfant d'Abobo-avocatier a proposé une dizaine de titres dont des inédits devant figurer sur son album à sortir sous peu. Les choses sont allées crescendo avec des chansons phares comme « Dobé », « On a secret de ça ! », « Mets ta bouche dans mon affaire », « Diwassé », « Moi je l'aime » et « Gobazara Gobazara ».., reprises en chœur par les mélomanes.

Certains spectateurs n’ont pas hésité à prendre d’assaut les allées du site pour danser, ne pouvant plus tenir sur leurs sièges. D’autres, comme l'homme du showbiz Gnawa Josué et le maître des lieux, l'ambassadeur de la paix, Lazare Olivier Goé Bi Bolou, ont couvert le chanteur et sa formation, de billets de banque et les ont aspergés de champagne, comme pour les honorer.

Comme à ses habitudes, le zouglouman n'a pas manqué de se lancer dans des improvisations et à raconter quelques histoires sur sa vie. Des instants de vie qu’il a tenu à confier et qui avaient pour but, selon lui, d’exhorter les uns et les autres à garder espoir en toute chose.

Kamikaz du Zouglou a bénéficié du soutien de ses collègues chanteurs que sont Patco le Barbu et Sosthy, qui ont poussé la chansonnette avec lui, et proposé des titres de leurs répertoires.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Sécurité des journalistes et professionnels de la communication : Sidiki Diakité échange avec la Commission d’attribution de la carte Cijp

PDCI-RDA : Albert Kakou Tiapani est décédé