L’activiste Kemi Seba déchu de sa nationalité française





lactiviste-kemi-seba-dechu-de-sa-nationalite-francaise

Le regard lointain de Kémi Seba, déchu de la nationalité française



Les autorités ont officiellement retiré à l’activiste franco-béninois sa nationalité française.

« Stellio Gilles Robert Capo Chichi – de son vrai nom –, "est déclaré avoir perdu la nationalité française", indique ce décret », indique un décret paru au journal officiel, mardi 9 juillet 2024.

Très critique vis-à-vis des relations entre la France et l’Afrique, il lui est reproché « une posture constante et actuelle, résolument antifrançaise, susceptible de porter gravement atteinte aux intérêts français et de nature à caractériser une déloyauté manifeste » à l'égard de la France. Une procédure enclenchée fin février et qui a abouti au retrait de la nationalité française.

Né à Strasbourg, en France, l’activiste et militant panafricaniste était jusqu’à cette dernière décision franco-béninois.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Fête de la lumière : le village d’Ahouan Bonvoinsou exprime sa reconnaissance au chef de l’Etat

Affaire « bénédiction des couples de même sexe » : l’Archevêché demande aux fidèles catholiques d’attendre et de rester à l’écoute