Salon international du livre d’Abidjan (Sila 2019) : Ouverture en fanfare sans le ministre de la culture





Salon international du livre d’Abidjan,Ministre de la culture



En l’absence du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman pour cause de maladie, c’est le Ministre des Sports, Danho Paulin, accompagné de la Ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Kandia Camara et de plusieurs personnalités du monde des lettres, qui a ouvert les portes de la 11e édition du Salon international du livre d’Abidjan (Sila 2019).
"Le livre, mon compagnon au quotidien", thème de cette édition est une opportunité, selon Anges Félix N’Dakpri, président de l’association des éditeurs de Côte d’Ivoire (Assedi), de rapprocher toutes les couches sociales de la question du livre. Mais aussi, "de féconder l’espérance d’un partenariat innovant et novateur qui restitue au livre toute sa noblesse".
Il a présenté le Sila comme une plateforme d’interaction entre les professionnels du livres qui viennent de tous les horizons. Ce sera donc selon lui, un moment de renforcement des capacités et de partage d’expériences.
C’est ce qui explique les ateliers et autres table-ronde prévus à l’Institut français, sous l’égide de l’Ambassade de la France, Pays invité  à cette édition. 
"C’est un honneur et une fierté d’accompagner ceux qui savent l’importance de ce secteur", a indiqué  Gilles Huberson, Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire. 
Véronique Tadjo,  écrivaine et invitée d’honneur de l’édition 2019 du Sila a remercié les initiateurs  pour l’honneur qui lui a été fait, en lui permettant de prononcer la conférence inaugurale de cet événement. 
Au titre des récompenses,  plusieurs prix ont été décernés selon différentes catégories.  
Le grand prix du Sila 2019 est revenu à Gaude Hermann, avec son roman intitulé "Camarade Papa" Quand le prix Sila des médias a été remporté par Jean Christophe Diomandé de Source TV.


Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Conflits intercommunautaires à Béoumi /Trois ministres du Gouvernement rencontrent les deux parties : Ce qu’ils se sont dits

Le Port autonome d’Abidjan teste son dispositif de sécurité