Pacôme Attaby (porte-parole de la COSEF-CI ) : "Nous n’avons pas suspendu notre mot d’ordre de grève"





Pacôme Attaby,COSEF-CI,grève


Au sortir d’une rencontre avec la ministre Kandia Camara de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, qui annonçait que "la paix est revenue à la maison", Pacôme Attaby, porte-parole de la Coalition des syndicats du secteur éducation et formation de Côte d'Ivoire (COSEF-CI), a soutenu que la grève court toujours. 
" Nous n’avons pas suspendu le mot d’ordre de grève, donc il court toujours", a soutenu le syndicaliste qui ajoute qu’il va rendre compte à ses mandants avant de situer tout le monde sur la position de la COSEF-CI. 

lire aussi Kandia Camara après sa rencontre avec les syndicats : "La paix est revenue à la maison"
Toutefois, il s’est voulu clair quant aux revendications de sa coalition : " Quant à nos revendications, nous n’avons pas noté réellement de volonté du gouvernement d’aller à la résolution de nos problèmes. Le destin des enseignants de Côte d’Ivoire se trouve entre leurs propres mains. Cependant, nous directoire, nous restons ferme dans notre conviction de conduire le mouvement que les enseignants de Côte d’Ivoire voudront bien nous confier".
Pacôme Attaby a insisté sur la nécessité pour le gouvernement d’aller vite dans la prise en compte des revendications des enseignants. " Nous appelons le gouvernement à aller un peu plus vite. Pour que le climat soit plus rassurant avant d’aller aux examens scolaires. Nous comprenons sa démarche, mais elle n’est pas rassurante", a-t-il conclu.

Modeste KONÉ 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 28 NOVEMBRE 2018

Angleterre: Jonathan Kodja et Aston Villa remontent en Premier League