Procès Gbagbo-Blé Goudé à la CPI : La défense accuse le procureur d’avoir émis ses opinions dans sa théorie de l’accusation





CPI,Laurent Gbagbo Blé Goudé,Me N'Dri Claver,Me Alexander Knoops


Me Geert-Jan Alexander Knoops et Me N’Dri Claver de la défense de Blé Goudé à La Haye, ont clairement accusé le procureur d’avoir donné ses opinions dans sa théorie de l’accusation concernant les barrages d’auto-défenses érigés pendant la crise post-électorale en Côte d’Ivoire.

"La déduction du procureur est une opinion quand il dit que Blé Goudé était informé (de ce qui se passait aux barrages routiers)", a accusé Me Dri Claver dans la suite des audiences sur une demande d’acquittement, ce mercredi.

Pour l’avocat, les barrages routiers exprimaient un besoin de sécurité des populations et n’étaient "pas un instrument de mise en œuvre d’un projet criminel". Il a ajouté qu’aucune autorité n’avait appelé à ériger ces barrages, mais qu’ils étaient spontanés et ne visaient aucun groupe en particulier.

Me N’Dri Claver a précisé que "Blé Goudé n’était pas l’instigateur des barrages. Selon lui, "on ne comble pas une histoire avec du vide. Quand c’est vide, ça veut dire qu’il n’y a rien".

Me Geert-Jan Alexander Knoops, de son côté a battu en brêche la théorie qui visait à créer une relation entre un discours de son client à une réunion au Baron bar et des tuéries qui ont eu lieu à la mosquée du quartier Lem, à Yopougon. "Dans la théorie de l’accusation, c’est Maguy le Tocard qui était impliqué dans les tueries de la mosquée de Lem. Mais l’accusation n’a jamais démontré que ce dernier a assisté à la réunion du Baron bar", a-t-il clarifié, précisant que "créer une relation entre cette réunion et ces tuéries est une opinion".

Pour en finir avec le paragraphe de la section 8, Me Knoops a conclu en disant qu’ "aucune Cour raisonnable ne pourrait considérer que le phénomène des barrages routiers ait quoi que ce soit à voir avec le discours du Baron bar ou qu’il y ait un rapport avec un plan commun quel qu’il soit".

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire: Près de 15 mille entreprises créés en 2018 (CEPICI)

La liste des 23 nouveaux membres du conseil politique du Rhdp (Communiqué)