ABIDJAN Côte d’Ivoire/International/ Le Togolais Vigninou Gammadigbe remporte le Prix Abdoulaye Fadiga pour la promotion de la recherche économique





Vigninou Gammadigbe,6ème édition du Prix Abdoulaye Fadiga pour la promotion de la recherche économique,Bceao,Dakar


Le Togolais Vigninou Gammadigbe a remporté la 6ème édition du Prix Abdoulaye Fadiga pour la promotion de la recherche économique, d’une valeur de 10 millions FCFA, remis mercredi au cours d’une cérémonie organisée au siège de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), à Dakar, au Sénégal et diffusée par visioconférence dans les autres agences nationales.

En dévoilant le nom du lauréat du prix 2018 qui coïncide avec le 30ème anniversaire du décès du Gouverneur Fadiga, le président du comité de lecture, Pr Adama Diaw, a expliqué que le vainqueur, doctorant à la Faculté des sciences économiques de gestion encadrée à l’Université de Lomé, est auteur de l’article intitulé ‘’Survie des banque de l’UEOMA : les nouvelles exigences des fonds propres sont-elles pertinentes ?’’.

Cette étude analyse le rôle des fonds propres réglementaires dans la survie des banques de l’UEMOA afin d’en déduire la pertinence des nouvelles normes entrées en vigueur le 1er janvier 2018, a précisé M. Diaw, justifiant du choix porté à l’unanimité par les membres du jury sur ce thème d’actualité.

En outre, trois prix d’encouragement dotés chacun d’un montant de cinq millions FCFA ont été décernés à MM. Aboudou Ouattara (Ivoirien), Kouamé Désiré Kanga (Ivoirien) et Ruben Barnabas Djogbenou (Bénin).

Pour sa part, le gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné, a demandé aux chercheurs et universitaires de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) de valoriser leurs travaux et de contribuer ainsi à soutenir les actions économiques engagées pour la consolidation des performances de la Banque. Il a révélé son ambition d’étendre ce prix à toute l’Afrique et de lui donner une autre dimension dans le cadre d’une fondation qui porterait le nom d’Abdoulaye Fadiga.

Né le 10 mars 1935 à Touba (Côte d’Ivoire) et décédé le 11 octobre 1988 à Dakar (Sénégal), Abdoulaye Fadiga fut nommé, le 15 décembre 1974, premier Gouverneur africain de la BCEAO. Un film documentaire retraçant sa vie, sa carrière, sa vision, diffusé à l’occasion de la cérémonie, témoigne, par la voix de ses proches, des valeurs humaines et professionnelles de ce Grand panafricaniste qui a révolutionné l’institution autrefois basée à Paris, en France, notamment par son Africanisation et la prise en main de la politique monétaire de l’Union.

Deux de ses anciennes collaboratrices, Mme Ndèye Elisabeth Diaw et Marie Elisabeth Viviane Zunon-Kipré ont parrainé la cérémonie organisée notamment en présence des enfants du Gouverneur Abdoulaye Fadiga.

(AIP)

En lecture en ce moment

Crise au FPI : Affi "plus nocif et plus nuisible" au FPI que le pouvoir Ouattara (cadre)

Menace d’embargo sur le cacao : Justin Katinan Koné dévoile le complot