Bourse : La Banque de l’Habitat du Sénégal présente l’emprunt obligataire de la diaspora





BRVM,Emprunt de la diaspora,présentation


La Banque de l’Habitat du Sénégal (BHS) et le Consortium « ABCO Bourse - CGF Bourse– Everest Finance - IMPAXIS Securities » ont présenté ce mercredi à la salle de cotation de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) à Abidjan, l’emprunt obligataire par appel public à l’épargne, de type Diaspora Bonds, dénommée « BHS 6,25 % 2019-2024 ». 

Lancé, le 16 mai 2019, sur le marché financier régional, cet emprunt obligataire par appel public à l’épargne vise à mobiliser 20 milliards de Fcfa.

L’opération offre une rémunération de 6,25 % par an sur une durée de 5 ans. Le prix de l’obligation est de 10. 000 Fcfa. Le remboursement du capital investi sera graduel avec 2 ans de différé et les intérêts annuels de 6,25 % seront payés semestriellement.

Cette diaspora Bonds est une première sur le marché financier régional de l’UMOA. Les souscriptions s’étendront jusqu’au 17 juin 2019 et sont ouvertes à tous les investisseurs, institutionnels et personnes physiques, résidents ou non dans l’espace UEMOA.

Il convient de noter que 60 % du montant recherché sont réservés à la Diaspora. Notamment les investisseurs sénégalais vivant à l’étranger et tout autre ressortissant de l’UEMOA résidant hors de l’UEMOA, toute entité étrangère résidente ou non de l’UEMOA, toute personne physique ou morale résidente dans l’UEMOA.

Cette levée de fonds est destinée, principalement, au renforcement des moyens de la BHS pour lui permettre de répondre efficacement aux sollicitations de sa clientèle, de soutenir la commercialisation des logements déjà réalisés et de financer les investissements prévus dans son Plan d’Orientation Stratégique « POS 2020 » (pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose, financement des promoteurs immobiliers et des projets immobiliers des clients de la banque…).

Le directeur général de la BRVM, Edoh Kossi Amanounvé, saluant cette opération, a appelé les acteurs et souscripteurs à se mobiliser pour sa réussite.

Le marché financier de l’UEMOA a payé, sur la seule année de 2018, des intérêts sur obligations, cotées et non cotées, pour un montant total de 211,26 milliards de Fcfa au seul bénéfice des investisseurs institutionnels et des particuliers, rappelle-t-on.


Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Boundiali: le quartier Togonan extension connecté au réseau électrique

Miss Côte d’Ivoire 2019 : Qui est réellement Tara Gueye ?