Des milliers d’enseignants ont vu leurs salaires ponctués ou suspendus





COSEF-CI,Kandia Camara,enseignants,CNEC


La Coalition du secteur éducation/formation de Côte d'Ivoire (COSEF-CI) a annoncé que des enseignants, plusieurs milliers selon elle, ont vu leurs salaires suspendus ce mois de mai.
"Ce sont déjà des milliers d'enseignants qui voient la suspension de leur salaire à la fin de ce mois de mai", écrit-elle sur sa page facebook. Ajoutant : "Le temps nous donne raison en nous démontrant que cette histoire de document à remettre au Premier ministre pour analyse n'était qu'une ruse".
Cette publication précise que le " directoire de la COSEF-CI se prononcera très bientôt sur la question". Pour l’heure, cette coalition tient à prendre la communauté nationale et internationale à témoin.
De son côté, la Coordination des enseignants et chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC) avance que ce sont 15.000 grévistes qui " ont vu leurs salaires ponctués ces jours-ci".
On se souvient qu’à l’annonce de la grève de la COSEF-CI, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, avait menacé, le 14 mai dernier, en ces termes : " Je le dis haut et fort devant la presse ici. Tout enseignant qui se mettra en grève le mardi, assumera les conséquences".
La COSEF-CI, quant à elle, avait maintenu son mot d’ordre de grève avant de le lever. Mais elle avait maintenu sa mesure de rétention des notes.
Modeste Koné

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Un mois après le décès de DJ Arafat : Voici le nouveau président de la Yôrôgang

Après sa condamnation, Akossi Bendjo réagit : "Ils ont inventé des accusations tout aussi abracadabrantes qu’invraisemblables"