Lutte contre le tabac : l’OMS invite les autorités ivoiriennes à adopter des politiques plus fortes





Lutte contre le tabac,OMS


A l’occasion de la célébration officielle de la Journée mondiale sans tabac, le 31 mai sur le thème ‘’Tabac et santé pulmonaire’’, le Représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Côte d’Ivoire, Dr Jean Marie Vianny Yameogo a plaidé auprès des pouvoirs publics en vue de l’adoption de politiques plus fortes à travers une loi antitabac. Surtout que, selon un document rendu public par l’organisation, 19% des adolescents de 13 à 15 ans sont des fumeurs.

"Une fois adoptée, la loi offrira plus de protection à la jeunesse en prise aujourd’hui avec la Shisha, Narguilé ou pipe à eau dans les restaurants et sur les plages. L’ensemble des mesures juridiques constituera un excellent levier pour prévenir les problèmes de santé pulmonaire des sportifs et de la jeunesse en général", a-t-il déclaré

Citant la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti, M. Yameogo a invité les autorités ivoiriennes à "adopter des politiques plus fortes en matière de lutte antitabac en mettant pleinement en œuvre les dispositions de la Convention-cadre de l’Organisation mondiale de la Santé pour la lutte antitabac".

Dr Eugène Aka Aouélé, Ministre ivoirien de la Santé et de l’Hygiène publique  a rappelé les résultats de la plus récente enquête nationale qui fixe la prévalence du tabac à 14,5% dans la population générale et à 19%  chez les jeunes de 13 à 15 ans.

Pour rappel, le tabac cause plus de six millions de décès par an dans le monde, dont environ 600 000 non-fumeurs et près de 165 000 enfants avant l’âge de cinq ans, des suites d’une infection des voies respiratoires inférieures, causée par la fumée secondaire du tabac.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Angleterre/ Eric Bailly n'est plus dans les plans de José Mourinho

Au moment où Moto Moto de DJ Arafat a atteint un million de vues en 24 h : DJ Léo dévoile son nouveau clip