Des jeunes déversent un liquide sanguinolent devant la résidence d’Henri Konan Bédié





Résidence d'Henri Konan Bédié,Sang,jeunes du centre


Des jeunes se réclamant du grand centre se sont rendu mardi, à la résidence de l’ancien chef de l’Etat Henri Konan Bédié, sis à Cocody Les Ambassades où ils y ont déversé, un liquide rouge vif, semblable au sang.

Ces jeunes, conduits par un certain Abdul Awassa, un proche collaborateur du ministre de la Défense Hamed Bakayoko disent être à la résidence de M. Bédié pour lui demander d’arrêter d’être xénophobe et tribaliste. 

"Nous sommes ici, ce jour, devant la résidence du président Henri Konan Bédié. Nous, jeunes du Grand-Centre, nous jeunes de la Côte d’Ivoire, nous jeunes de la région de l’Iffou, la région du président Henri Konan Bédié, sommes venus ici, pour lui demander d’arrêter de sacrifier notre avenir. Depuis très longtemps, à cause de lui, le sang des Ivoiriens est versé sur la terre du président Félix Houphouët-Boigny. Nous sommes venus demander au président Henri Konan Bédié de ne pas nous tuer, d’arrêter d’être xénophobe, d’arrêter d’être tribaliste. Oui, nous sommes pour la paix » a-t-il déclaré. Nous avons fait une marche pacifique calme et tranquille, parce que nous avons constaté que tout ce qui est arrivé en Côte d’Ivoire est du fait qu’il y a eu des histoires dans ce pays, nous sommes fatigués", a confié Abdul Awassa.

Après avoir déversé ce liquide, ces jeunes ont entonné l’hymne national avant de se disperser.

Cette manifestation fait suite aux propos tenus par le président Henri Konan Bédié le 5 juin dernier. Recevant les militants de son parti à Daoukro, Henri Konan Bédié a soulevé plusieurs problèmes ; notamment "des étrangers armés qu’on stationne dans les villages, sous le couvert de l’orpaillage, la fraude sur l’identité et la spoliation des terres par des étrangers". Des propos que le gouvernement a qualifiés "d’une extrême gravité", estimant qu’ils mettent en péril au-delà de la paix et de la cohésion sociale, l’unité nationale et la stabilité du pays. 

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Industrie automobile: Le groupe Tata Motors veut renforcer sa coopération avec la Côte d'Ivoire

Ouverture du 3e Congrès extraordinaire de l’UPU à Genève : La Côte d’Ivoire assure la vice-présidence du congrès