Enseignement supérieur : La Première Dame inaugure le bureau Côte d’Ivoire de HEC-Paris





HEC,inauguration,première dame


L’école de renom HEC-Paris vient d’ouvrir un bureau Afrique de l’Ouest et du Centre en Côte d’Ivoire. La cérémonie d’inauguration de ce nouveau bureau qui va permettre à cette école de dispenser désormais des enseignements de qualité en Côte d’Ivoire s’est déroulée, le jeudi 22 novembre 2018 à la maison de l’Entreprise au Plateau. Elle a été présidée par Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, et a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont Albert Mabri Toikeusse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et des Médias, Aboudramane Cissé, Conseiller Spécial du président de la République et Gilles Huberson, Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire. 
Ce bureau HEC aura pour objectif de former chaque année, une centaine de cadres aux métiers de la finance et de la stratégie d’entreprise et de promouvoir et développer les activités de l’école dans la sous-région. 
L’éducation étant l’un des domaines prioritaires des activités de la Fondation Children Of Africa, c’est donc tout naturellement que l’épouse du chef de l’Etat, a accepté de présider cette cérémonie. Elle n’a pas d’ailleurs  hésité à évoquer cet aspect tout en apportant son soutien à cette cérémonie. « Par ailleurs, en tant que Présidente d’une Fondation internationale pour l’enfance, et Première Dame de Côte d’Ivoire, l’éducation a toujours fait partie des domaines prioritaires dans mes activités. C’est donc tout naturellement que j’ai accepté d’être la marraine de la cérémonie d’inauguration de ce jour. Cet important évènement marque un tournant décisif en matière de formation et de transmission de connaissance aux futurs leaders de notre continent », a-t-elle expliqué. 
Pour la Première Dame, l’Afrique a plus que jamais besoin de développer « son réseau de décideurs, en vue de sa croissance sociale et économique. C’est d’ailleurs pourquoi elle a tenu à se réjouir de l’ouverture de ce bureau qui « contribuera à faciliter l’accès à un enseignement de qualité pour les jeunes ». 
Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, Albert Mabri Toikeusse, a abondé dans le même sens que la Première Dame. Il s’est également réjoui de cette opportunité que va offrir cette école de renom, aux nombreux cadres africains. 

Lambert KOUAME avec sercom 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : Prime Group, un mystérieux repreneur potentiel pour Saf Cacao

Eliminatoires CAN 2019 (Guinée-Côte d’Ivoire) : 14 Eléphants pour démarrer le stage au Félicia