Restructuration de la SIR : "Aujourd’hui, il n’y a plus de dette vis-à-vis des fournisseurs"





SIR,Dette,restructuration


La Société ivoirienne de raffinage (SIR) confrontée à quelques difficultés sur la période 2008-2014, après l’effondrement des prix du pétrole sur le marché international, se porte bien et n’a plus de dette vis-à-vis des fournisseurs, a rassuré, mardi, le ministre ivoirien du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé.

" La Sir se porte bien. Nous avons connu quelques difficultés sur la période 2008 2014. C’est une période pendant laquelle les cours du pétrole se sont effondrés, ont baissé. Les marges de raffinage ont aussi baissé. Cela a conduit à une série de fermetures de raffinerie en Afrique et dans le monde", a dit le ministre, qui était face aux députés de la Commission des affaires extérieurs pour la ratification de l’accord pour l’établissement d’Africa Finance Corparation (AFC).

Se réjouissant que la SIR ait pu tenir pendant cette période où plusieurs raffineries en Afrique et dans le monde ont fermé, Abdourahmane Cissé reconnaît que des dettes ont été accumulées. 

" Nous avons aujourd’hui complètement restructuré la dette de la SIR. Aujourd’hui, il n’y a plus de dette vis-à-vis des fournisseurs. Donc nous avons une société qui est sur le plan financier, repartit sur de bonnes bases", a rassuré le ministre.

Faisant le bilan de cette société, le ministre a révélé qu’en 2016, le résultat qui était négatif d’environ 8 milliards FCFA est passé à un résultat positif de plus de 40 milliards FCFA et 2017, puis à plus de 20 milliards FCFA en 2018.

Sur l’approvisionnement de la Côte d’Ivoire en produits pétroliers, le ministre s’est voulu très rassurant.
" L’approvisionnement de la Côte d’Ivoire en produits pétroliers est assuré, garanti", précisant que 65 % de la production est destinée à la Côte d’Ivoire, 15% au Burkina Faso et au Mali et le reste, exporté dans d’autres pays.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

BEPC 2019 : un taux de réussite national de 57,31 %

Football/ Eliminatoires Can 2019: Les 24 équipes qualifiées