La Côte d’Ivoire va disposer d’un nouveau Dispatching national à Yamoussoukro





Gon à Yamoussoukro,dispatching


La Côte d’Ivoire va disposer bientôt à Yamoussoukro d’un nouveau Dispatching national en matière d’exploitation des réseaux électriques interconnectés dont la première pierre a été posée, jeudi, par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

D’un coût estimé à 25 milliards F CFA le projet est financé par la Banque européenne d’investissement (BEI) dans le cadre du projet d’appui au secteur de l’électricité en Côte d’Ivoire (ENERGOS.) Le Dispatching est un système de supervision utilisé pour l’exploitation des réseaux électriques interconnectés. Il permet de réaliser en permanence 24h/24, 7j/7 et 365j/365.

Le nouveau Dispatching national de Yamoussoukro est le deuxième du pays après celui d’Abidjan mis en service en 1981. Il représente la phase 1 du plan directeur automatisme et téléconduite du réseau électrique de la Côte d’Ivoire élaboré en 2014 et qui prévoit une organisation complète du système de téléconduite. La phase 2 permettra la construction d’un nouveau Dispatching à Abidjan.

Le Premier ministre a indiqué que le projet rentre dans le cadre global du programme social du gouvernement. « Il permettra d’améliorer la gestion en temps réel de l’équilibre entre la production et la consommation électrique tout en contribuant à assurer une meilleure qualité de la fourniture de l’électricité au niveau national et aux pays voisins interconnectés à la Côte d’Ivoire », a-t-il souligné.

Ce nouveau Dispatching comprend un centre national de conduite du réseau de production-transport, comportant un système Energy Management Système (EMS), un nouveau centre de conduite de réseau de distribution comportant un système de distribution management système, la réhabilitation et l’extension du système de télécommunication avec le déploiement d’environ 2000 km de fibres optiques, le renouvellement de 40 calculateurs d’acquisition de données dans les postes de transformation et les usines de production, la construction d’un bâtiment principal à quatre niveaux abritant les centres de conduite et des bâtiments annexes pour les services associés, sur un terrain d’une superficie d’un hectare.

Les travaux de construction du Dispatching national de Yamoussoukro vont durer trois ans à compter de novembre. La fin des travaux est prévue en novembre 2021, avec une mise en place progressive des installations à partir de septembre 2020.

(AIP)

nam/ask

Partarger cet article

En lecture en ce moment

L'organisation internationale pour la promotion du dialogue social présente ses activités au FPI

Côte d’Ivoire/ Démission de Guillaume Soro : une mission d’information annoncée à Gbéléban