Intoxication à Abatta : La consommation du Koutoukou déconseillée dans tout le district d’Abidjan





Intoxication,Abatta,préfet d'Abidjan,Vincent Toh Bi,koutoukou


Le préfet de police d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, déconseille aux populations du district d’Abidjan de consommer la liqueur traditionnelle communément appelée "koutoukou". 
" Il est demandé instamment aux populations des 13 communes du département d’Abidjan de s’abstenir de consommer du koutoukou, en attendant que l’enquête soit bouclée et les stocks en cause découverts", peut-on lire dans un communiqué du préfet de police publié sur les réseaux sociaux.
Cette décision, Vincent Toh Bi l’a prise à la suite de la découverte de 30 fûts de koutoukou d’une capacité de 1000 litres chacun. "L’enquête des services du ministère en charge du Commerce, de la gendarmerie et de la police a également conduit à la découverte au même endroit et à la saisie de 30 fûts de "Koutoukou", d’une capacité de 1.000 litres chacun", révèle-t-il. Le préfet craint donc qu’une partie de cette boisson impropre à la consommation ait pu être vendue à d’autres bistrots d’Abidjan.
Le village d’Abatta, dans la commune de Bingerville, a enregistré officiellement 5 morts, du dimanche au mardi dernier. Les victimes avaient toutes consommé du koutoukou dans un même bistrot. 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : "La crise de l'école est le symbole de la faillite nationale", selon Affi N'guessan

Côte d’Ivoire / Coupé décalé : Vitale longtemps considérée comme une prostituée à l’Ambassade de France