Face à "l'exceptionnelle gravité" de la situation socio-politique, l'opposition passe à l'offensive





Meeting de l'opposition,Yasmina Ouégnin,Conférence de presse


Quelque 23 partis et trois groupes parlementaires de l'opposition ont décidé de passer à l'offensive face aux dérives constatés du pouvoir.

Animant une conférence de presse ce jeudi, au siège du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), ces partis ont annoncé la tenue d'un grand meeting ce samedi 6 juillet à Anono.

Lisant leur déclaration commune, la député de Cocody, Yasmina Ouégnin n'est pas passer par quatre chemin pour appeler à l'Union et à la mobilisation en vue de "faire entendre raison à ceux qui entrevoient s’accaparer de la Commission Electorale Indépendante, parce qu’ils croient ainsi pouvoir fixer, boucler et gérer l’élection présidentielle de 2020".

"Cette mobilisation collective, selon la maxime du « Un pour Tous, Tous pour Un », est, à notre avis, la 1ère condition du salut de notre Nation", a dit Yasmina Ouégnin, pour qui ce régime n’écoutera qu’une opposition véritablement rassemblée dans un cadre consensuel.

"Ce régime ne descendra de son piédestal que parce que, dépassant leurs intérêts personnels, tous les Ivoiriens défendront le Bien Commun, avec lucidité, responsabilité et courage", a-t-elle poursuivi.

Mobilisons-nous pour faire entendre raison à tous ceux qui refusent de respecter les lois régissant nos institutions, alors même qu’il ne saurait y avoir de réelle liberté publique sans lois justes. Faire entendre la raison du Peuple de Côte d’Ivoire, car en dernière analyse et avant tout, c’est de sa Sécurité, de sa Paix, de sa Dignité, de sa Liberté et de sa Prospérité qu’il est question !", a-t-elle, précisé. 

Ce meeting est une première grande action publique que l'opposition va mener en vue de faire infléchir le gouvernement.

Lambert KOUAME  

 

En lecture en ce moment

Showbiz / Musique : R Kelly, la descente aux enfers continue

CAN 2019 Les Eléphants ont commencé la preparation à Chantilly