Décès de Larry Cheick : artistes, journalistes et mécènes sous le choc témoignent. ..





Larry Cheick,


L’artiste chanteur Reggae Larry Cheick est décédé le vendredi 5 juillet des suites d’un diabète. Une mort qui choque le monde du Showbiz ivoirien d’autant plus que l’illustre disparu et ses paires  croyaient en sa guérison. 
Pour preuve, l’auteur de "Code pénal" est tombé  dans un coma diabétique après avoir vécu avec cette maladie depuis quelques années et lutté pour se maintenir dans la sphère musicale,  même  amputé  d’une jambe.
Selon plusieurs sources proches de l’enfant de Treichville", dans sa maladie, il avait a atteint un niveau de foi, tel qu’aucune situation ne lui paraissait anodine.
Aussi, même malade, il répondait à certaines sollicitations de spectacles et s’est prêté au jeu pour une campagne se sensibilisation contre le diabète, organisée par le Ministère de la santé publique. Des actions de soutien ont été organisées par ses collègues artistes tels que Fadal Dey et Spirow a travers des concerts en 2016.
"Larry Cheick savait chanter et avec les termes qui allaient avec. Malheureusement, il n'a pas eu le succès à la hauteur de son talent. Cest aussi cela la réalité ici-bas. Qu'Allah puisse consoler Larry pour ces manquements qu'il a subis sur cette des Hommes", a témoigné un journaliste à l’annonce du décès du chanteur.
Solange ARALAMON 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Insécurité : Les microbes ont fait leur grand retour ce week-end

Alpha Condé : « Jamais la Guinée ne sera utilisée pour nuire à la Côte d’Ivoire »