Deux ans de prison pour des membres d’une confrérie de sorciers





Sorciers,Confrérie,Prison


Une confrérie de sorciers, comprenant quatre membres, a écopé, mardi, à Danané de deux ans de prison ferme assortis d’une amende de 100.000 FCFA à payer individuellement suite à une plainte portée par l’un des membres.

A Véguiné, dans la sous-préfecture de Zonneu, (département de Danané), où les faits se sont passés, le chef Gueu Oulaï César aurait demandé à chaque membres de la confrérie de donner quatre personnes pour y mériter une promotion. Une dame, Kpan Gouli Florence, qui aurait été la première à sacrifier ses quatre enfants, attend en vain depuis deux ans cette promotion.

Dépitée, elle a porté plainte contre le chef Oulaï pour réclamer sa promotion promise. A la barre, deux membres de cette confrérie, Gueu Bieu Didier et Tan Alexis reconnaissent être membres de la confrérie mais Gueu Oulaï César réfute son appartenance à ce groupe de sorciers, oubliant avoir avoué en être membre pendant l’enquête préliminaire .

Le procureur, dans son réquisitoire, s’appuyant sur l’article 205 du code pénal, a proposé cinq (5) ans fermes pour toutes les quatre personnes. il a demandé au président de ne pas tenir compte des dénégations du sieur Oulaï cesar.  Le président du tribunal les a condamnés à deux ans fermes et à payer l’amende sus-indiquée.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

FPI: Affi N'guessan procède à un réaménagément technique de la direction du parti

Sécurité/ Recrudescence de la délinquance juvénile: le directeur général de la police lance l'opération "Épervier 4"