Cocody – feu de la RTI : La situation d’un adolescent mal en point défraie la chronique





Cocody,RTI,adolescent mal en point


Il y a de cela plusieurs jours, une jeune dame publiait sur les réseaux sociaux l’histoire d’un adolescent mal en point qui dormait à la belle étoile juste au niveau du feu tricolore situé devant la RTI. Une histoire émouvante qui avait touché plus d’uns sur la toile.
" Kouassi Jean-Marc est originaire de Tiébissou, était en 4ème quand son oncle est venu le chercher pour l’envoyer à Abidjan, soit disant pour le scolariser. Mon mari et moi l’avons trouvé devant la RTI presqu’inconscient, couchée, inerte, les yeux ouverts. D’après ses dires, son oncle ne le nourrissait pas, il mendiait pour se nourrir chaque jour. Il était déshydraté et ne pouvait pas marcher, il n'arrivait même pas à parler. On a accouru chercher de quoi manger et boire. Ce petit ne mange pas à sa faim, il mendie et tellement qu’on est devenu septique à cause des microbes, les gens le dépassaient. C’est vraiment pas facile la vie à Abidjan. Il veut retourner auprès de sa maman mais il n’a pas son numéro", relatait la dame. Qui a poursuivi : "Il a eu peur de nous montrer chez lui de peur peut-être que son oncle lui fasse du mal (…) il habite vers Mermoz, il nous a montré le quartier, mais pas sa maison. Si parmi vous quelqu’un le connaît, connaît sa famille ou peut aussi nous aider à trouver une solution pour lui venir en aide SVP Inbox appelez ou envoyer moi un message".
Plusieurs jours sont passés quand un brin d’espoir est né. Le commissaire de police du 8e arrondissement s’est engagé personnellement dans cette situation. Une publication sur les réseaux sociaux a même accompagné cette action sociale. Voici relatée l’intervention de la police : " Suite à la publication sur les réseaux sociaux faisant état de la présence d'un adolescent en pleine rue couché au feu tricolore de la RTI, le commissaire Ouffouet et ses hommes ont entamé des recherches et ont retrouvé cet enfant mal en point du côté de Cocody. Les premières informations à nous données par cet adolescent nous disent qu’il s’appelle Jean-Marc et qu'il est originaire de Tiébissou. Le commissaire de Tiébissou, saisi de la situation en informe les parents. Par ailleurs, le maire de Tiébissou étant à Abidjan, tient à faire toutes les diligences pour ramener le petit auprès des siens. Pour l'heure, l'adolescent a été évacué au CHU de Cocody pour y recevoir les premiers soins pris en charge par le commissaire Ouffouet Hyacinthe du 8e Arrondissement  de Cocody".
Tout semblait donc rentré dans l’ordre quand, mardi, d’autres voix se sont élevés pour signaler la présence de cet adolescent au même endroit. Un tour fait par pressecotedivoire.ci à la mi-journée de ce mercredi, permet de constater que, sous la pluie, cet enfant est effectivement revenu à son point de départ. Que s’est-il passé entre-temps ? Pourquoi l’enfant est-il revenu au feu de la RTI ? Difficile d’y répondre. Mais, selon certaines sources proches du dossier, aucun des parents de cet adolescent ne veut l’accueillir chez lui au motif qu’il est un voleur.
Aujourd’hui seule une intervention de l’Etat peut sauver cet enfant. Le ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant est donc interpellé.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Assemblée nationale : Les groupes parlementaires de l’opposition dénoncent les agissements de Amadou Soumahoro

Intoxication à Abatta : Ce que révèlent les conclusions de l’enquête