SNPECI (Frat-Mat) : l’Unjci déplore la présence de sa Super Ebony sur la liste des licenciés.





Frta-mat,unjci,licenciement,super ebony


L’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci), a déploré, dans une déclaration dont copie est parvenue à pressecotedivoire.ci, la présence de sa Super Ebony (meilleure journaliste de l’année 2012), Marcelline Gneproust, sur la liste des agents touchés par la mesure de licenciement.

Ci-dessous la déclaration

C’est avec une profonde tristesse que le Conseil exécutif de l’Unjci a pris connaissance de la liste de 123 agents dont 11 journalistes à licencier de la SNPECI, entreprise éditrice du quotidien pro-gouvernemental FRATERNITE MATIN.

Il a aussitôt entrepris de rencontrer le ministre de la Communication, la direction générale de frat-mat, les syndicalistes et certains agents concernés par la mesure pour poursuivre le dialogue déjà entamé sur la question.

L’UNJCI tient à rassurer l’ensemble des journalistes et des professionnels des médias, ainsi que l’ensemble des travailleurs concernés par la mesure de licenciement quant à sa disponibilité à œuvrer pour un règlement définitif de cette situation.

L’UNJCI déplore la présence de sa Super Ebony, symbole de l’excellence, Marcelline Gneproust, sur la liste des licenciés.

Le Conseil exécutif de l’Unjci invite tous les acteurs au calme et à la sérénité. Et s’engage à tout mettre en œuvre afin que la dignité des confrères et collègues soit respectée dans cette mauvaise passe que vit le groupe FRATERNITE MATIN.

 

Pour l’Unjci

Le président Moussa Traoré

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La marine nationale initie une parade nautique en prélude à la célébration de l’an 59 de la Côte d’Ivoire

Larmes de crocodile d’une opposition immature !