Réforme de la CEI : "Notre objectif est de garantir des élections apaisées" (Alassane Ouattara)





Journées portes ouvertes,institutions de la république


Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a réaffirmé, ce lundi que l’objectif du gouvernement en réformant la Commission électorale indépendante (CEI, organe en charge des élections) est de garantir des élections apaisées.

" Je voudrais remercier tous les acteurs politiques et la société civile qui ont pris une part active aux discussions ayant abouti au projet de loi relatif à la recomposition de la Commission électorale indépendante. Notre objectif à travers ce nouveau consensus est de garantir des élections apaisées, transparentes et paisibles", a déclaré Alassane Ouattara, à l’ouverture des journées portes ouvertes dédiées aux institutions de la République.

Ce projet de loi, objet de polémique entre le pouvoir et l’opposition a été adopté, jeudi, en commission par les députés membres de la commission des affaires générales et institutionnelles, rappelle-t-on.

L’opposition qui dénonce l’inégalité au sein de la commission centrale de la CEI, a demandé le retrait des représentants du chef de l’Etat et du ministre en charge de l’administration du territoire. Une proposition qui a été rejetée.

A Lire aussi: Le projet de loi portant réforme de la Commission électorale indépendante adopté à la majorité 

S’agissant des journées portes ouvertes à proprement parlé, elles permettront aux populations d’avoir des informations sur l’organisation, le fonctionnement et le mode de saisine de chaque institution dans le mode de fonctionnement régulier de l’Etat, a dit le ministre auprès du président de la République, chargé des relations avec les institution, Gilbert Kafana Koné, initiateur de cette cérémonie.

Le chef de l’Etat a salué l’organisation de ces journées dédiées aux institutions de la République ajoutant que les institutions sont les organes par lesquels l’autorité de l’Etat s’exerce.

Ouvertes ce lundi, ces journées dont le thème est "la connaissance des institutions de la République, une necessité pour le citoyen" devraient refermer ses portes, mercredi. 

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Debordo Leekunfa interpellé hier

Revue de presse : Bédié-Soro et Force de l’ordre en ligne de mire