La culture maraichère préconisée pour lutter contre le chômage à Prikro





Prikro,Culture maraîchère


Le délégué départemental des jeunes de Prikro, Koffi Cousin Félix, a préconisé, au cours d’une journée de réflexion sur le chômage des jeunes, la pratique des cultures maraîchères pour lutter contre le manque d’emploi et la dépendance financière.

Dans un exposé sur le thème “Jeunesse sans emplois à Prikro, quelles solutions ?”, M. Koffi a souligné que la pratique des cultures de la tomate, de l’aubergine, du gombo, de la salade, de l’oignon ou encore de la tomate sont des activités qui permettent de lutter contre le chômage dans le département.

Pour lui, les jeunes doivent, de ce fait, bénéficier de formation sur les techniques culturales de ces spéculations d’où son appel aux bonnes volontés pour aider ceux qui se “décident” à débuter leurs activités.

‘’Toute forme d’aide pour faire installer les jeunes dans les bas-fonds serait la bienvenue et le département s’en porterait mieux économiquement’’, a-t-il dit.

Les jeunes, pour leur part, se sont engagés à traduire en actes ces propositions de leur premier responsable.

(AIP)

ge/fmo

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Vol d’un nouveau-né d’un jour au CHR de Man

Afrikfashion Show 13 : C’est parti pour la fête de la mode africaine