Bouaké / Affrontement gardes pénitentiaires-étudiants : Les élèves des lycées et collèges délogés





Bouaké,Université Alassane Ouattara,Etudiants,gardes pénitentiaires


Les étudiants de Bouaké ont délogé, aujourd’hui, les élèves des lycées et collèges de la ville pour manifester leur colère à la suite des affrontements entre les gardes pénitentiaires et eux, mercredi, dans la soirée et qui aurait fait plusieurs blessés par balle et à l’arme blanche dans leurs rangs. Ils ont ainsi paralysé les cours dans la capitale du centre.
Dans le même temps, le président de l’université Alassane Ouattara de Bouaké, Pr Lazare Poame, a condamné cet acte et apporté son soutien aux victimes de cet affrontement. Pour ce faire, il s’est rendu au CHU de Bouaké où ces derniers ont été admis.
Par ailleurs, selon nos sources, le conseil de l’université s’est réuni, ce jour-même, pour prendre des mesures pour protéger les étudiants de cette agression. Ces mêmes informateurs nous signalent qu’un comité de médiation a été mis en place avec pour objectif de calmer les ardeurs dans les deux camps.
Mercredi, à la suite d’une altercation entre un étudiant et un garde pénitentiaire, les derniers cités ont fait une descente punitive au campus 2, voisin du camp pénal, la prison de Bouaké. Selon les locataires de la cité universitaire, les gardes pénitentiaires ont fait usage de leurs armes à feu et d’armes blanches. Ils soutiennent que 8 étudiants ont été blessés par balles et 3 autres ont été poignardés.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Insécurité : Les microbes ont fait leur grand retour ce week-end

Inter: Le Brésil prêt à discuter de l’aide financière du G7