Côte D’Ivoire/ Scandale à l’école de police : Un encadreur impliqué dans une affaire d’homosexualité





Côte d’Ivoire,École de police



L’affaire du scandale  d’homosexualité à l’école nationale de police de Côte d’Ivoire,  impliquant un encadreur et des élèves policiers s’est répandue sur la toile depuis l’après-midi du jeudi 8 Août 2019 comme une traînée de poudre.
Selon des sources policières  qui ont requis l’anonymat, ce qui n’était au départ qu’une rumeur qui circulait entre les élèves policiers a été porté au grand jour quand la direction a réussi,  avec la complicité de certaines victimes à piéger le mis en cause. 
En effet, selon ces sources bien introduites, le sergent chef Boka Hermann, en service à la cuisine de l’école accusait certains élèves de vol dans la cuisine. Une manière pour lui d’attirer ces derniers et de les menacer de tout dire à la direction.  
De peur de représailles,  ces élèves tombaient dans le jeu de leur bourreau qui profitait pour les sodomiser.  Le comble, il filmait ses actes.
Selon nos informateurs, plusieurs élèves sont tombés malades à la suite de ces assauts.
Le pot aux roses a été découvert dans la nuit du lundi 5 août, aux environs de 23 heures, alors qu’il tentait de faire subir sa loi à une autre victime. Il a été alors pris en flagrant délit car tombé  dans le piège qui lui a été tendu par ses collègues qui ont organisé un guet-apens en le prenant en photo au moment des faits.
Selon nos sources, un rapport détaillé a été fait et déposé chez le directeur de l’école de même que devant la haute hiérarchie de la police nationale.
Nous y reviendrons.

Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire: Du pain déposé en cachette dans des salles de classe à Séguéla

Côte d’Ivoire : La liste des 33 sénateurs restants rendue publique