Molaré '' Je n'étais pas en guerre avec Arafat dj'





Arafat dj,Molaré


Après la mort d'Arafat dj, plusieurs fans de l'artiste ont sévèrement critiqué Molaré, qui était en froid avec leur mentor depuis quelques mois. Certains ''chinois'' se sont offusqués de le voir se précipité au chevet de eus d'Afrique qui, selon des proches de l'artiste, ne voulait même plus entendre parler du promoteur du Primud. En effet , Molaré était suspecté par le Daishikan de vouloir saboter sa carrière. Et des proches de Huon Ange Didier ont affiché une farouche opposition à l'idée de voir Molaré partcipé à l'organisation des obsèques.  Face à toutes ces critiques , le directeur général de MGroup est intervenu à travers un  texte publié sur sa page facebook dans lequel il a fait de nombreuses précisions  '' ...Je suis un membre de la famille,  la situation s'est présentée et comme toujours depuis que Didier  à 13 ans jai tenté de réagir dans l'urgence.  Je ne me suis pas accaparé de funérailles et je n'ai ni la force nécessaire, ni la possibilité actuellement d'organiser ce départ parce que je suis moralement pas dans les dispositions.  Dans un drame la situation impose au grand frère d'être présent et en place, malheureusement les efforts n'ont servi à rien.   Vous m'avez tous vu parce que la famille avait besoin d'un relais pour la gestion du début et je ne pouvais qu'être présent c'était une obligation d’aîné disponible... Mais officiellement je ne ferai plus parti du comité d'organisation!!! Je me tiendrai a la disposition de la famille comme d'habitude'' a publié Molaré. 
Par ailleurs, Molaré a révélé qu'il n'était pas en desaccord avec Arafat dj comme l'on pouvait le penser ''  Je n'étais pas en guerre avec Didier, c'était des divergences de grand frère à petit frère, très loin de vos réseaux sociaux. Nous avons travaillé sur  votre concert le moto moto tour, alors faites la différence entre réseaux sociaux et vie privée'' a déclaré Molaré.  

GZ

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Coopération Côte d’Ivoire/Japon : Signature de contrats de don de près de 160 millions FCFA pour le financement de micro-projets

Procès à la CPI: Les avocats de Blé Goudé demandent de juger "les réponses honnêtes" sur les charges contre leur client