Scandale à l’école de police : Le sergent-chef mis en cause déféré





Scandale,École de police,homosexuel


L’affaire de l’encadreur qui obligeait des élèves policiers à avoir des rapports homosexuels avec lui, a fait grand bruit, il y a quelques semaines. Le sergent-chef mis en cause qui avait été interpellé, a été finalement déféré et écroué à la Maison d’arrêt militaire d’Abidjan  (MAMA), informe des sources proches du tribunal militaire.
"Le sergent-chef B.A.Y a été reconnu coupable des faits mis à sa charge. Il a été mis aux arrêts et déféré à la MAMA pour attentat à la pudeur, abus d'autorité, faits prévus et punis par le code pénal", informe une source au tribunal militaire.
C’est le mercredi 14 août dernier que les faits "d’une gravité extrême", ont été renvoyés devant le parquet militaire.
L’encadreur, présenté à l’époque des faits comme étant le sergent-chef Boka, usait de son influence pour coller des délits aux jeunes élèves policiers et, sous le chantage, réussissait à avoir des relations homosexuelles avec eux. Dénoncé par l’une de ses victimes, il est tombé dans le piège tendu par d’autres policiers qui l’ont pris en flagrant délit, alors qu’il administrait une fellation à un élève sous-officier.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Revendications de la Fesci: les cours paralysés et arrêtés au Lycée classique d’Abidjan 19 novembre 2018

Naples fait une proposition à Lille pour Nicolas Pépé