Yopougon-FICGAYO/Cérémonie d’hommage à Sangaré Aboudramane : Il se "distingue des autres hommes politiques par la pureté de son combat" (Koua Justin)





yopougon-ficgayoceremonie-dhommage-a-sangare-aboudramane-il-se-quotdistingue-des-autres-hommes-politiques-par-la-purete-de-son-combatquot-koua-justin


Koua Justin, leader de la jeunesse d'Ensemble pour la démocratie et la souverraineté (EDS, coalition de l’opposition) a, au nom des membres du secrétariat général de la Front populaire ivoirien (FPI, dissdence), soutenu, ce vendredi, que Aboudramane Sangaré était un homme de principe.
"Sangaré se distingue des autres hommes politiques par la pureté de ses principes", a-t-il soutenu lors de la grande cérémonie d’hommage à Aboudramane Sangaré, à la place FICGAYO de Yopougon.
Avant, il a précisé qu’au-delà des témoignages sur sa relation personnelle avec le défunt, il allait parler de "Sangaré la force tranquille du FPI, celui-là qui a sauvé le FPI". Selon lui, quand on le surnomme "le gardien du temple", c’est parce qu’il est  le gardien de la démocratie. "Le temple dont il est question, c’est la démocratie. Sangaré était le gardien de la démocratie. C’est cette mission de gardien de la démocratie qui fonde tout son engagement politique", a-t-il lancé.
Cette grande cérémonie d’hommage était plus une tribune pour permettre à de nombreux militants et sympathisants de dire au revoir à Aboudramane Sangaré. Pour l’occasion, tous les responsables du parti ont répondu présents. Tous étaient vêtus d’uniformes. L’un des faits marquants de ce grand rassemblement fut sans aucun doute le moment où la 2e vice-présidente, Simone Ehivet Gbagbo, s’est levée pour esquisser des pas de danse sur la chanson hommage de Bi Zoma Fabrice.
Modeste KONE

En lecture en ce moment

Défense : l’état-major des armées distingue 852 soldats du contingent de la MINUSMA

Le Premier ministre Patrick Achi exprime sa reconnaissance à Didier Drogba