Inter: Le Brésil prêt à discuter de l’aide financière du G7





Incendie,Amazonie,Aide financière,Brésil


Le Brésil a fait volte-face mardi en acceptant de discuter de l’aide financière du G7 pour lutter contre les feux qui ravagent depuis quelques jours plusieurs milliers d’hectares de la forêt amazonienne.

Après avoir rejeté, lundi, les 20 millions d’euros des sept pays les plus industrialisés au monde pour contrer les incendies qui créent un désastre en Amazonie, le président brésilien, Jair Bolsonaro, est revenu sur sa décision et se dit prêt à discuter d’une aide du G7 pour lutter contre les incendies en Amazonie à condition que le président français retire ses paroles contre sa personne.

“Nous offrons aux pays amazoniens, qui nous ferons connaître leurs besoins, un soutien financier au moins à hauteur de 20 millions d’euros”, a annoncé lundi le président Macron à l’issue du sommet du G7, ajoutant que “la France le fera avec des soutiens militaires dans les prochaines heures dans la région”.

En réaction, les autorités brésiliennes ont souhaité que ces moyens “plus pertinents” servent plutôt à la reforestation de l’Europe.

La forêt de l’Amazonie est un enjeu pour la communauté internationale, en termes de biodiversité, d’oxygène, de lutte contre le réchauffement climatique.

(AIP)

kp

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Le président Ouattara satisfait des acquis de sa visite officielle en Arabie Saoudite

Lapsus révélateur du Rhdp