Assassinat d’un gendarme par des "gnambros" : "Ce crime ne restera pas impuni" (Général Apalo Touré)





Assassinat,gendarme,Gendarmerie,Général Apalo Touré


Le Commandant supérieur de la gendarmerie, le général de brigade Alexandre Apalo Touré, a rassuré ses éléments que les auteurs de l’assassinat du maréchal des logis Tiekou Koua Anderson, seront recherchés et arrêtés.
"Ce crime ne restera pas impuni", a-t-il lancé lors d’une tournée dans les différentes casernes d’Abidjan, où il a effectué une tournée, lundi. Il s’est rendu dans les escadrons de Yopougon, Abobo, Koumassi et à la caserne d’Agban, en compagnie de ses plus proches collaborateurs.
Le général Alexandre Apalo Touré qui a reconnu le comportement exemplaire des gendarmes, notamment par le calme dont ils ont fait preuve, leur a demandé de demeurer dans cette posture. Il a annoncé plusieurs arrestations et a fait savoir que les investigations se poursuivent.
Le ministère de la Défense a également produit un communiqué pour condamner "fermement ce crime odieux".
C’est le dimanche 25 août dernier, aux environs de 17 h, à Yopougon, que le maréchal des logis, Tiekou Koua Anderson, voulant s’interposer dans une bagarre entre groupes de syndicats, a été poignardé puis abattu avec sa propre arme.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Le Brésil rejette l'offre du G7 pour lutter contre les incendies en Amazonie

Décédé le samedi dernier: Buldozer inhumé jeudi au cimetière de Williamsville