Assassinat de la secrétaire de l’Église Sainte-Cécile : C’est un crime rituel





Assassinat,secrétaire,Sainte-Cécile,Église


On en sait un peu plus sur l’assassinat de la secrétaire de l’Église Sainte-Cécile, N’Guessan Brou Faustine. Le présumé assassin, Niamké Tchi Heiman Anderson, interpellé et interrogé, a fait une révélation de taille. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un crime rituel.

A lire aussi : Drame à la paroisse Sainte Cécile du Vallon/ La secrétaire assassinée a son bureau : La décision prise par le Curé

"… Je lui ai donné plusieurs coups avec la scie qui était dans mon sac. Elle était dans un bain de sang. Après avoir posé l’acte, j’ai recueilli le sang et je suis parti", témoigne l’assassin dans une vidéo diffusée par le confrère koaci.com. Recueillir du sang révèle purement et simplement d’un acte en vue d’accomplir des rites mystiques. 
L’auteur présumé de cet acte ignoble, Niamké Tchi Heiman Anderson, est âgé de 32 ans et réside à Abobo-N’Dotré.
La secrétaire de l’Église Sainte-Cécile des II-Plateaux, N’Guessan Brou Faustine, a été retrouvée, le samedi 10 août dernier, baignant dans son sang, dans son bureau. Les enquêtes ont permis de faire plusieurs arrestations dont le nommé Niamké Tchi Heiman Anderson.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Le kilogramme de coton fixé à 300 FCFA pour la campagne 2019-2020

Visite dans les rédactions : Le ministre Sidi Touré à "La Synthèse"