Basket-ball : Mondial 2019, les Eléphants au bord de l’élimination





Basket ball,Mondial 2019,Eléphants de Côte d'Ivoire


Les Eléphants ont dangereusement compris leurs chances de qualification pour le second tour du Mondial 2019 de basket-ball qui se déroule en Chine. En effet, après avoir plié l’échine pour la deuxième fois ce lundi 02 septembre 2019,   face au Venezuela (71-87), les Ivoiriens sont maintenant condamnés  à l’exploit pour leur troisième sortie mercredi 4 septembre 2019,  face à la Pologne pour espérer une qualification. La mission s’annonce difficile mais pas impossible pour Paolo Povia et ses poulains. Après leur première défaite face à la Chine en ouverture de ce Mondial 2019 (70-55), les Eléphants se devaient de relever la tête devant le Venezuela qui avait aussi perdu son premier face à la Pologne (69-80). Hélas, les poulains de Paolo Povia sont passés à côté de leur sujet.  Le Venezuela amené par son meneur Heissler Guillent, auteur 28 points, 2 rebonds et 7 passes décisives a contrôlé ce match de bout en bout en démarrant fort dans le 1er  quart-temps 26-17. Les Sud-Américains restent sur leur dynamique pour s’imposer encore au 2e quart-temps 23-15. A la pause, ils menaient donc de 17 points d’écart (49-32). Sentant le danger venir, les Eléphants sous la houlette de Abouo Charles, auteur de 19 points, 2 rebonds et 1 passes décisive et Deon Thompson avec 15 points, 5 rebonds et 2 passes décisives résistent à leur adversaire pour arracher le nul au terme du 3e quart-temps (24-24). Dans une belle dynamique, la Côte d’Ivoire remporte le dernier quart-temps d’un petit point (15-14). Cette victoire ne sera pas suffisante pour avoir le gain de la partie qui tourne à l’avantage du Venezuela qui s’impose de 16 points d’écart (87-71). Conséquence de cette 2e défaite : les Eléphants sont au bord de l’élimination. Ils doivent absolument gagner ce mercredi 4 septembre 2019  face à la Pologne pour espérer poursuivre l’aventure en Chine.

supersportci

En lecture en ce moment

Taekwondo: Cissé Cheick Sallah décroche la médaille de bronze à Rome

Guillaume Soro: "Des gens à l’apparence respectueuse se prostituent parce qu’ils veulent manger"