Représailles contre la xénophobie sud-africaine au Nigeria et à Lubumbashi





represailles-contre-la-xenophobie-sud-africaine-au-nigeria-et-a-lubumbashi


Lubumbashi a été jeudi le théâtre de violences contre les intérêts sud-africains, violences qui auraient fait deux tués par balles perdues, selon une des sources de La Libre Afrique.be. De son côté l ’Afrique du Sud a fermé “temporairement” ses missions diplomatiques au Nigeria après des pillages de commerces sud-africains. Ces représailles font suite à trois jours de violences xénophobes en Afrique du Sud, cette semaine, qui ont fait sept morts.
A Johannesburg, depuis dimanche, des groupes de personnes ont brûlé des véhicules et des commerces, pillé des magasins. Nombre d’entre eux, mais pas tous, appartenaient à des étrangers, ce qui a poussé certains officiels sud-africains à parler de “criminalité” plutôt que de xénophobie. Cela a hérissé le public dans plusieurs pays du continent, en particulier les Nigérians: l’ancien pays de l’apartheid s’est en effet illustré par plusieurs épisodes d’éme
Lire la suite sur afrique.la libre.be  
 

En lecture en ce moment

Coronavirus : Un médecin du centre principal de Santé de la Gendarmerie testé positif au Covid-19

Mystère au Botswana autour de la mort d'au moins 275 éléphants