Représailles contre la xénophobie sud-africaine au Nigeria et à Lubumbashi





Afrique du sud,Xénophobie,sud-africaine,Nigeria,Lubumbashi


Lubumbashi a été jeudi le théâtre de violences contre les intérêts sud-africains, violences qui auraient fait deux tués par balles perdues, selon une des sources de La Libre Afrique.be. De son côté l ’Afrique du Sud a fermé “temporairement” ses missions diplomatiques au Nigeria après des pillages de commerces sud-africains. Ces représailles font suite à trois jours de violences xénophobes en Afrique du Sud, cette semaine, qui ont fait sept morts.
A Johannesburg, depuis dimanche, des groupes de personnes ont brûlé des véhicules et des commerces, pillé des magasins. Nombre d’entre eux, mais pas tous, appartenaient à des étrangers, ce qui a poussé certains officiels sud-africains à parler de “criminalité” plutôt que de xénophobie. Cela a hérissé le public dans plusieurs pays du continent, en particulier les Nigérians: l’ancien pays de l’apartheid s’est en effet illustré par plusieurs épisodes d’éme
Lire la suite sur afrique.la libre.be  
 

En lecture en ce moment

Le Chef de l’Etat lance les travaux d’amélioration du réseau routier de Yamoussoukro

Côte d’Ivoire/ Le général Gueu Michel exhorte à une communion entre chefs de corps et militaires