18e édition de la FICGAYO/ Claude Dassé (Commissaire général) : "Le patrimoine culturel ivoirien sera en ligne de mire"





FICGAYO,Claude Dassé,Barthélemy Inabo


Du 23 Septembre au 5 Octobre, aura lieu la 18e édition de la foire industrielle, culturelle et gastronomique de Yopougon (Ficgayo), après 10 années d’interruption à cause de la crise qui a secoué le pays. Un retour au cours duquel Clausse Dassé, le Commissaire Général annonce la mise en exergue du riche patrimoine culturel ivoirien avec comme thème : "Une réconciliation vraie pour le boom économique ivoirien".

Qu’est ce qui a motivé le retour de la  foire industrielle, culturelle et gastronomique de Yopougon (Ficgayo), après 10 années d’interruption ?

Après 10 ans, nous avons estimé qu’il était important de faire revenir la la foire industrielle, culturelle et gastronomique de Yopougon (Ficgayo) parce que le climat est devenu propice après la crise que le pays a traversé et qui a provoqué son interruption.  Nous pensons que cette foire est une référence au niveau de la Côte d’Ivoire.

Avec ce retour, quelles sont les innovations ?

Les innovations sont de taille parce qu’au-delà de l’aspect festif que tout le monde connaît, nous avons pensé à un volet social Nous allons profiter pour donner un peu de chaleur aux enfants de la pouponnière  et à l’école des sourds de Yopougon, grâce au soutien de nos partenaires italiens qui sont à pied d’oeuvre. Cette année, il y aura un village gastronomique d’intégration où il y aura des danses qui viendront des différentes régions de la Côte d’Ivoire pour présenter les richesses culturelles du pays.

FICGAYO rime avec le nom de  Barthélemy Inabo Zouzoua qui est parmi les fondateurs. Quels sont vos rapports avec lui ?

Nous avons de très bons rapports avec les fondateurs, les  premiers commissaires généraux de la Ficgayo, les membres de l’Amicale des agents de la communication de Côte d’Ivoire (AMAC)I et l’union  des journalistes de Yopougon (UJYOP), sans oublier la mairie de Yopougon. Lors de la cérémonie de lancement, ils étaient tous là et  Barthélémy Inabo nous a donné sa bénédiction pour continuer l’organisation de cette foire.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Meeting du PDCI à Yamoussoukro : le message de Laurent Gbagbo aux ivoiriens

Assemblée nationale : Ouattara annonce la démission de Guillaume Soro en février