Yopougon : La police interpelle 32 "gnambros"





Yopougon,gnambros,32 personnes


Ils croyaient pouvoir ruser avec les forces de l’ordre. Mais c’était sans compter avec la vigilance de ces derniers. Revenus juste après le passage des gendarmes, les "gnambros" ignoraient que la force publique reviendrait à la charge sans prévenir, ce vendredi, très tôt le matin.
Dès 6 h du matin, la police a fait une descente dans la commune de Yopougon. Bilan partiel, selon la police nationale, 32 personnes interpellées. L’opération continue et il n’y a pas de doute que d’autres "gnambros" seront interpellés d’ici ce soir.
Le jeudi 5 septembre dernier, la gendarmerie nationale a mené une vaste opération de déguerpissement de ces individus qui s’adonnent avec violence au racket des véhicules de transports en commun. Un peu moins de 300 "gnambros" avaient été interpellés. Deux jours plus tard, ils étaient de retour. Le cri de cœur des transporteurs et des populations a du interpeller les autorités. D’où cette descente surprise.
On se souvient que dans cette même commune, des "gnambros" avaient abattu un gendarme.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Urgent / La Can 2021 n'aura plus lieu en Côte d’Ivoire

Éliminatoires Can 2019/ Guinée- Côte d’Ivoire : Wilfried Zaha incertain