Education-Culture et santé : Des projets sociaux d’une valeur de 40 millions inaugurés





SAPH,Projets communautaires


A l'initiative de la SAPH, filiale du Groupe SIFCA,  plusieurs projets communautaires d’un coût global de plus de 40.000.000 FCFA, ont été inaugurés dans les zones de Guibéroua (région du Gôh), Yacoli (région de la Nawa) et Rapides-Grah (région de San-Pedro) .

Dans le domaine  de l’Education-Culture, ce sont quatre (4) projets sociaux.  Il s’agit d’un appatam à Dignago (Gagnoa, région du Gôh), le 11 septembre 2019, suivi de don de livres, de jeux extérieurs pour la maternelle et de  remise des kits d’Excellence aux 3 meilleurs de chaque classe à l’EPP de Digahio, site de SAPH.

Le même jour, à Yacoli, dans la région de la Nawa, ce sont trois (3) salles de classe qui ont été officiellement remises à l’Epp pour accueillir  166 élèves dont 95 filles et 71 garçons. Et le 12 septembre 2019, l’entreprise a fait don d’une classe de la maternelle à la communauté de Dagadji ,  une localité de plus de 12 mille âmes située à plus 50 km de Rapides-Grah, dans la région de San-Pedro.

En ce qui concerne l’axe Santé,  SAPH a  procédé, le 10 septembre 2019, à l’inauguration d’une pompe hydraulique à Bassi, au profit de plus de 1300 habitants.

La remise de ces différentes infrastructures s’est effectuée en présence des Autorités Administratives et coutumières des trois régions citées plus haut,  de Mme Henriette Gomis Billon, Directeur de la Communication et du Développement Durable du Groupe SIFCA ,  du Directeur de l'unité agro industrielle  ( DUAI)  de Rapides-Grah/Yacoli et de ses collaborateurs, des membres du corps médical et des enseignants, ainsi que des populations des différentes localités.

Par ces gestes, cette société  confirme son engagement pour la démarche de Développement Durable du Groupe SIFCA et marque sa volonté de renforcer ses relations avec ses communautés riveraines à travers l’accès à l’éducation, à la culture et à la santé.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La célébration de la femme est un devoir pour tout être humain (Hamed Bakayoko)

2ème édition du "Carnaval Kaha" pour la valorisation de la culture Tagbana