Échauffourées entre Forces spéciales et policiers : La réaction des deux hiérarchies





Forces spéciales,Police,Échauffourées,Préfecture de police


Après les échauffourées entre des éléments des forces spéciales et la police, hier, à la préfecture de police, sur l’autoroute Abobo-Adjamé, les hiérarchies de ces deux forces ont réagi pour donner des explications.
Dans un communiqué conjoint signé par le commissaire divisionnaire Adama Ouattara, directeur général adjoint de la police nationale chargé de la police scientifique, et le général de brigades Kouamé N’Dri Julien, chef d’Etat major général des armées adjoint, font savoir que ces échauffourées font suite "à l’interpellation d’un soldat en civile au cours d’une opération de rafle générale".

A lire aussi : Préfecture de police d’Abidjan : Des éléments des Forces spéciales neutralisés

Selon eux, un détachement a été dépêché pour certifier l’identité de ce dernier. "L’arrivée à la préfecture de police de ce détachement a suscité un malentendu, qui a entraîné des échauffourées", indique le communiqué. Qui ajoute que "les autorités policières et militaires alertés, se sont immédiatement rendus sur les lieux et le calme est revenu". Il précise qu’"une enquête est en cours pour situer les responsabilités".
Dans la matinée de jeudi, des éléments des forces spéciales ont fait irruption à la préfecture de police. Il s’en est suivi des échauffourées où les policiers ont réussi à désarmer les visiteurs qu'ils ont considéré comme indélicat avant de les arrêter.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Face aux attaques d’Arafat DJ :Ariel Sheney prend une décision

Côte d’Ivoire / Commandement supérieur de la gendarmerie : Le général Apalo Touré sur le terrain avec ses hommes