Revue de presse : Bédié-Soro et Force de l’ordre en ligne de mire





revue de presse


L’actualité de ce début de semaine est marquée par l’interview accordée par le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié à Jeune Afrique.
Sur ce sujet, le Nouveau Réveil, quotidien proche du parti barre à la une : Bédié accuse Ouattara et menace sérieusement quand le quotidien Aujourd’hui, abondant dans le même sens exprime la détermination de Bédié contre son ancien allié Alassane Ouattara. 
De son côté, l’Intelligent d’Abidjan relève quelques phrases fortes de l’interview de Bédié quand le Temps, rapportant les propos de Bédié, titre « ce que nous avons décidé à Bruxelles tient toujours ». Parmi ces décisions, le quotidien proche du FPI, version Gbagbo informe que les deux partis travaillent ensemble.
L’Inter déduit de cette interview que le président "Bédié règle ses comptes à Ouattara" tout en faisant une incursion dans les performances du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui selon lui « ne sont pas terribles ».
Cette alliance entre les deux anciens chefs d’Etat n’est pas vue d’un bon œil par le député Abel Djohoré qui estime que « Bédié entraîne Gbagbo dans une alliance diabolique », mentionne le Jour Plus.
La guéguerre entre Policiers et Forces spéciale a également fait la Une des quotidiens. A ce propos Soir Info, rapportant la menace des forces spéciales aux policiers écrit « vous allez goûter à la guérilla ». S’agissant toujours de cette crise, le temps s’inquiète et titre « profond malaise dans l’armée ». L’intelligent qui semble être dans le secret des dieux révèle celui qui a tort et celui qui a raison et dit pourquoi il faut calmer le jeu. Le quotidien aujourd’hui, lui, revient sur le "week-end spécialement honteux à la préfecture de police". Le magazine Allo Police de son côté s’interroge : Force de l’ordre, qu’est ce qui ne va pas ?
Le meeting des partis politiques et mouvements proches de Guillaume Soro n’est pas passé inaperçu. Ainsi rendant compte de ce meeting, l’Inter titre : les pro-Soro préviennent le pouvoir : « Evitons que les mêmes causes produisent les mêmes effets », ajoutant, « en 2020, ils le regretteront ».
Génération nouvelle de son côté se penche sur « la mobilisation (qui) ne faiblit pas » quand l’Inter se projette sur la fin du régime de Ouattara dans 465 jours.
Plusieurs autres sujets ont également fait la Une, notamment le congrès de la jeunesse du Front populaire ivoirien du président Affi N’guessan, l’appel d’urgence de Gbagbo à Assoa Adou ainsi que l’affaire rente viagère de Soro Guillaume.
Lambert KOUAME 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire /Awards des entreprises : Abou Nidal reconnaît que le Coupé-Décalé a perverti la jeunesse

Après 4 ans de mandat à l’UNESCO : Voici les acquis de la Côte d’Ivoire