Composition de la commission centrale de la CEI : le gouvernement ignore le PDCI





Membres de la CEI,PDCI


Le gouvernement ivoirien a donné son accord pour la nomination des 15 membres de la commission centrale de la Commission électorale indépendante (CEI, organe en charge des élections).

A lire: CEI : Voici les membres de la commission centrale

A la lecture de cette liste, deux faits marquant sautent à l’œil. Il s’agit de l’absence du président sortant de cette Institution, Youssouf Bakayoko, dont la sortie ne surprend guère, surtout que la tournure de la situation ne plaidait pas en sa faveur.
Mais la remarque de taille, c’est l’absence de représentant du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), l’un des poids lourds de la scène politique ivoirienne.

L’on se souvient que ce parti, dirigé par Henri Konan Bédié avait refusé d’envoyer de représentant siéger au sein de cette commission arguant que la nouvelle loi sur la CEI n’était pas consensuelle. Il a toutefois réitéré sa disponibilité pour des discussions inclusives, afin d'aboutir à un organe électoral impartial et crédible, pour des élections justes et véritablement démocratiques.

Mardi, le président du PDCI, Henri Konan Bédié, qui a regagné Abidjan après un long séjour européen, a appelé à la mobilisation pour obtenir la réforme profonde de la Commission électorale indépendante.

"C’est un long processus qui a vu la contribution de toutes les parties prenantes y compris le PDCI. Aujourd’hui, nous sommes à l’aboutissement, à la clôture d’un long processus. Chacune des entités a été sollicitée et a fait des propositions", a réagi le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, rappelant au PDCI que "la politique de la chaise vide ne paye pas". 

"Si on veut contribuer, il faut être à la table de discussion", a-t-il poursuivi et de conclure, "L’Etat de Côte d’Ivoire avance".

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : "L’immunité des parlementaires ne constitue pas un privilège" selon le ministre de la Justice

FICAB (2e édition) Plus de 30.000 festivaliers attendus à Botro